[Startup Bharat] Comment un documentaire a inspiré cet entrepreneur à lancer une plateforme foodtech pour …

Un soir de juin 2018, Harshvardhan Agarwal, un fin gourmet, regardait un documentaire sur Netflix intitulé Fourches sur couteaux. Après avoir regardé le documentaire, Harshvardhan, qui avait été un grand amateur de malbouffe, s’est senti étonné par ses choix alimentaires.

Le documentaire lui a fait réaliser les effets néfastes de ses choix alimentaires sur lui et sur l’environnement en général. Il est devenu végétalien du jour au lendemain et a décidé d’aider à diffuser le message.

Harshvardhan Agarwal; Fondateur d’O’Greens

Le mois prochain, lors d’un trek dans la vallée de Grahan dans l’Himachal Pradesh, Harshvardhan voulait manger quelque chose de sain, végétalien, sans sucre et délicieux, et qui pourrait le dynamiser.

Après être rentré chez lui, il a cherché des casse-croûte existants qui répondaient à ses besoins et a coché toutes ces cases, mais est venu les mains vides.

«Quand j’ai constaté qu’il y avait un manque d’espace, j’ai décidé de le créer moi-même. J’ai donc embauché un chef et une nutritionniste à base de plantes et j’ai commencé à développer des recettes pour nos propres barres de santé », raconte Harshvardhan. Ton histoire.

Après environ un an et demi de R&D, il lance O’Greens en février 2020 avec un investissement d’environ Rs 7 lakh. Plateforme de commerce électronique, O’Greens vend boules énergétiques et barres énergétiques qui sont censés être 100% végétaliens, naturellement sucrés et sans gluten.

«Tout le monde veut faire quelque chose pour sa santé et pour la planète. Mais personne n’a le temps de le faire lui-même. C’est à ce moment-là que j’ai pensé pourquoi ne pas créer un produit qui donne une santé parfaite à la personne quand elle achète et mange, et en même temps, contribue à rendre la planète plus saine », explique le Harshvardhan, ajoutant qu’avec chaque paquet qu’il vend, le startup plante un arbre.

En plus de rendre le produit durable, il s’est assuré que tous ses emballages étaient également matériaux recyclables. En outre, il affirme que les produits ont un durée de conservation de quatre mois.

Le voyage sain

Après l’université, Harshvardhan avait rejoint son père dans leur entreprise familiale qui était dans les textiles de coton. Il y a travaillé pendant trois ans. Cependant, cela n’a pas piqué son intérêt.

Avec un groupe d’amis, il a démarré une startup foodtech en 2015 nommée YUH Foods qui consistait principalement à vendre des aliments surgelés et des produits prêts à manger. L’entreprise faisait fabriquer ses produits via un partenaire, puis portait la marque de son nom.

«J’ai toujours voulu faire quelque chose qui puisse créer un impact ou faire une différence. Mais je ne me voyais pas apporter de valeur à ce que je fais. C’est alors que j’ai regardé le documentaire tel que recommandé par mon ami et cela m’a changé du jour au lendemain. J’ai alors trouvé ma vocation », se souvient Harshvardhan.

L’équipe a dû faire face à des défis pour rendre la texture, la reliure et le goût corrects, et s’assurer que les produits avaient une bonne durée de conservation. Mais peu de temps après avoir lancé O’Greens, la pandémie de coronavirus a frappé. Cependant, l’équipe y voit un bénédiction déguisée.

«Plus tôt, nous avons dû éduquer les gens à manger des aliments sains. Avec COVID-19, les gens s’éduquent maintenant à mesure qu’ils prennent conscience de leur corps et de leur famille. Ils savent ce qui est sain. Ainsi, nous voyons plus de personnes se joindre à la révolution sanitaire. Aujourd’hui, il nous suffit d’éduquer les gens sur les avantages de notre produit et nous constatons déjà une augmentation de la demande pour notre produit », ajoute le fondateur.

Outre son site Web, les produits O’Greens sont également disponibles sur d’autres marchés en ligne comme Amazon, Flipkart, Snapdeal, Urban Platter, Healthkart et Healthmug.

Une alimentation durable

Selon un rapport de l’IBEF 2017, le marché indien de l’alimentation et de l’épicerie est le sixième au monde, le commerce de détail contribuant à 70% des ventes. Bien qu’il existe d’autres joueurs tels que Flat Tummies, Yoga Bars, Healthy Buddha et Unibic, Harshvardhan prétend que ses produits sont le plus pur, le plus sain et le plus durable de tous.

Il ajoute en outre qu’il a demandé la certification biologique pour ses produits.

Selon le fondateur, les produits sont fabriqués dans une unité à énergie solaire à Aurangabad. À ce jour, sept personnes au total travaillent pour O’Greens.

Les principaux ingrédients des produits comprennent pistaches, amandes, dattes et safran qui profitent au bien-être physique et mental général du consommateur.

En élaborant sur le même sujet, Harshvardhan explique:

«Par exemple, les pistaches sont les meilleures noix anti-stress de tous les temps. Nous l’utilisons avec le safran qui améliore instantanément l’humeur. »

O’Greens a exécuté plus de 1 000 commandes à ce jour dans toute l’Inde et affirme augmenter de 100% en glissement mensuel.

La startup est en pourparlers avec les distributeurs de les États-Unis et le Royaume-Uniet espère exporter vers ces pays par Diwali cette année. Il lancera également une nouvelle gamme d’arômes et de produits sur le marché d’ici la fin de cette année.

Vous voulez rendre votre parcours de démarrage fluide? YS Education propose un cours de financement complet, où vous avez également la possibilité de présenter votre plan d’affaires aux meilleurs investisseurs. Cliquez ici pour en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *