La startup qui veut démocratiser l’embauche

Postuler à un emploi revient à télécharger votre CV dans un trou noir. Mais un nouveau joueur est là pour vous permettre de montrer vos trucs.

La startup Merit a lancé ce week-end avec un argument ambitieux: rendre l’embauche de VC plus équitable en utilisant un système de points.

Le mérite est un croisement entre une demande d’emploi et un programme de formation. Pour les débutants, il propose des vidéos et des articles de blog expliquant comment aborder les tâches de base comme l’examen du modèle commercial d’une startup. Ensuite, vous entrez dans la compétition.

Recrutement de managers, rencontrez Mario Kart

Avancer dans le tournoi de Merit ne dépend que du nombre de points que vous verrouillez. Il n’y a pas de CV. Aucune connexion. Tout le monde est anonyme.

Une fois par semaine, pendant environ 3 heures, vous regardez une nouvelle entreprise à la hausse – le genre de travail qu’un employé junior VC ferait – et rédigez une analyse.

Ensuite, vous marquez la recherche de 2 autres personnes dans le système du mérite.

Le processus se répète pendant 6 semaines – et à la fin, les 20 meilleurs buteurs gagnent.

«La voix» pour l’embauche n’a rien de nouveau

La startup Blendoor est arrivée sur la scène il y a quelques années avec un objectif similaire: uniformiser les règles du jeu en matière d’embauche. Pour éviter les préjugés raciaux, il cache le nom, l’âge et la photo des candidats.

Quelques mises en garde concernant le mérite: les candidats ne sont pas payés pour leur travail, ce que l’entreprise a déjà reconnu comme un «problème» qu’elle espère régler.

Et les 20 meilleurs finalistes du mérite ne sont pas à la recherche d’un emploi, a déclaré le fondateur Jacob Claerhout L’agitation.

Ils auront des réunions très médiatisées – plus de 12 VC ont déjà dit à Claerhout qu’ils souhaitaient rencontrer les gagnants – mais c’est tout ce que Merit peut garantir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *