La start-up de commerce électronique basée au Rwanda, Kasha, lève 1 million de dollars de Finnfund

Kasha, une plate-forme de commerce électronique pour les produits de santé, d’hygiène et de soins personnels pour les femmes, basée au Rwanda, a levé 1 million de dollars auprès du financier finlandais pour le développement, Finnfund.

Kasha améliore l’accès des femmes aux produits d’autosoins en Afrique de l’Est. La plateforme a été fondée en 2016 par deux ressortissants étrangers, Joanna Bichsel et Amanda Arch, qui sont tous deux d’anciens employés de Microsoft Corporation.

Après avoir démarré au Rwanda, la startup s’est depuis étendue à ses voisins d’Afrique de l’Est, le Kenya. La startup affirme avoir servi plus de 55 000 clients depuis sa création, dont 75% sont des personnes à faible revenu et a également livré près de 600 000 produits, dont plus de 275 000 sont des produits de santé.

«Nous sommes une entreprise très axée sur les objectifs et fortement axée sur nos clients. Nous livrons les produits que les femmes veulent et dont elles ont réellement besoin de la manière la plus privée et la plus discrète pour elles », a déclaré la PDG de Kasha, Joanna Bichsel.

«Ce qui nous motive, c’est que nous pouvons changer la façon dont les femmes des marchés émergents obtiennent leurs produits de santé. En partenariat avec Finnfund, nous sommes impatients de développer notre présence au Rwanda et au Kenya ainsi que de nous étendre à d’autres pays d’Afrique – et, éventuellement, à d’autres parties du monde. »

La société vend des produits de soins menstruels, des contraceptifs, des produits pharmaceutiques et une gamme de produits de beauté via sa propre plate-forme, accessible via des téléphones de base et un site Web et livrés aux clients en toute confidentialité.

Kasha prétend être une source fiable d’informations en particulier sur les produits stigmatisés et opère en étroite collaboration avec certains partenaires de santé.

Dans l’annonce de financement, Finnfund a révélé qu’il avait entamé des négociations avec Kasha en février 2020. «Nous avons été convaincus par leur forte mission et en même temps, nous constatons que le commerce électronique augmente rapidement sa part des dépenses de consommation», déclare le directeur des investissements de Finnfund. , Johanna Raehalme.

«Au cours du processus d’investissement, le rôle de Kasha est devenu plus pertinent que jamais: à l’heure actuelle, ils se préparent à jouer un rôle actif dans la protection des personnes contre COVID-19», explique Raehalme.

Finnfund dit qu’il est sur le point de lancer un partenariat avec Kasha et de soutenir l’entreprise dans le développement des politiques environnementales et sociales pour répondre aux normes internationales, même lors du développement de l’entreprise.

Le bailleur de fonds finlandais a également déclaré qu’il s’était engagé à investir 105 millions d’euros dans des entreprises qui font progresser l’égalité des sexes au cours de la période 2019-2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *