La startup de mode de commerce électronique de luxe basée à Dubaï The Modist ferme ses portes après avoir levé plus de 15 $ …

The Modist, une startup de mode de commerce électronique de luxe basée à Dubaï qui a levé plus de 15 millions de dollars en capital-risque, a fermé ses portes, a-t-il annoncé dans un communiqué publié jeudi sur ses réseaux sociaux. La start-up de trois ans a cité la crise mondiale comme raison de cesser ses opérations.

«C’est le cœur lourd que nous partageons avec vous que The Modist a définitivement fermé ses portes virtuelles. Après trois années incroyables de création d’une entreprise et d’une plateforme mondiales qui autonomisent les femmes, célèbrent leurs choix et brisent les stéréotypes, nous regrettons de vous informer que la crise mondiale qui a frappé le monde a rendu notre jeune entreprise vulnérable sans autre option que de cesser ses activités »A déclaré le communiqué.

Il n’est pas clair si la crise mondiale à laquelle The Modist a fait référence dans sa déclaration est la pandémie de Covid-19. Cela a peut-être aggravé les choses pour The Modist, mais il est peu probable qu’il ait dû fermer à cause de cela.

Un rapport d’Arabian Business, citant une source anonyme et familière avec le sujet, a affirmé que la startup avait des difficultés financières depuis six mois. Le rapport a déclaré que la startup tentait de lever un tour de série B mais ne pouvait pas le fermer.

Fondée en 2017 par Ghizlan Guenez, ancien directeur de la société de capital-investissement (aujourd’hui) effondrée Abraaj, The Modist était une plateforme de commerce électronique de mode modeste de luxe, vendant une collection organisée de 180 marques de prêt-à-porter de luxe et de haute couture, y compris sa propre marque. Layeur. La startup exploitait également un magazine en ligne The Mod. La startup vendait et expédiait ses produits dans plus de 120 pays à travers le monde.

The Modist avait levé 15 millions de dollars dans une ronde dirigée par le fonds d’investissement londonien Vaultier7 en juin 2018. Selon son site Web, Vaultier7 investit dans des startups dans les domaines de la beauté et des soins personnels, de la santé et du bien-être et du mode de vie. Chalhoub Group, le principal détaillant et distributeur de luxe basé à Dubaï, a apparemment également investi dans le cycle.

La startup de mode basée à Dubaï en 2019 a ensuite levé un montant non divulgué auprès de la plate-forme de mode de luxe en ligne Farfetch, dont le siège est à Londres (qui a actuellement une capitalisation boursière de 2,4 milliards de dollars) et de Nicola Bulgari, vice-président du groupe Bulgari.

Le Modist faisait partie de la liste inaugurale des entreprises les plus innovantes de Fast Company au Moyen-Orient, publiée début 2019.

« En tant que jeune entreprise fondée par des femmes, nous sommes incroyablement fiers de la marque que nous avons créée et de l’impact positif qu’elle a eu en si peu de temps », a noté la startup dans son communiqué publié sur les réseaux sociaux.

«Pour notre communauté, nos clients, nos amis et nos collègues, alors que notre chapitre touche à sa fin, nous savons que ce n’est que le début de l’histoire pour plus d’inclusion, d’autonomisation et de style modeste chic à l’avenir», a-t-il ajouté.

Le communiqué a également expliqué qu’il honorera toutes les commandes passées avant le 3 avril 2020.

Zubair Naeem Paracha

Fondateur chez MENAbytes

Un passionné de technologie et de startups basé à Lahore, au Pakistan. Zubair, en plus des principaux MENAbytes, construit également Qraar, une plate-forme de découverte et de développement de carrière pour les milléniaux de la région MENA. Il est joignable sur Linkedin, Twitter ou zubair [at] mégaoctets [dot] com.

Les derniers articles par Zubair Naeem Paracha (voir tous)

Vues du message:
357

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *