Le marché du commerce électronique omanais MarkeetEx lève 1 million de dollars de semences

La place de marché du commerce électronique basée à Mascate, MarketEx, a levé 1 million de dollars dans un cycle de démarrage, la startup a annoncé MENAbytes aujourd’hui. Le cycle a été levé il y a des mois mais MarkeetEx l’annonce maintenant. La startup a déclaré que l’argent provenait d’investisseurs privés à Oman et aux États-Unis, sans divulguer les noms à MENAbytes.

Fondé à la mi-2018 par Khalid Alhosni et Sharifa AlBarami (qui était auparavant le directeur général de Wadi Accelerator, le dirigeant pour Oman Technology Fund), MarkeetEx est un marché de commerce électronique de type Amazon qui vend différents produits allant de la mode et des bijoux à la nourriture et épicerie, principalement à Musat, Oman.

La startup propose un service de livraison de deux heures à Mascate, grâce à sa propre flotte de livraison du dernier kilomètre et à un entrepôt «central». Pour le reste d’Oman, les clients peuvent s’attendre à ce que leurs commandes soient livrées en deux à trois jours. MarkeetEx offre la livraison gratuite pour les commandes supérieures à 5 RO (13 $). Par souci de contexte: midi et Amazon aux Émirats arabes unis et en Arabie saoudite exigent que les clients aient des achats d’au moins 27 $ et 54 $ respectivement pour se qualifier pour la livraison gratuite.

MarkeetEx avait commencé avec des produits d’épicerie uniquement, mais a ensuite ouvert son marché pour une large gamme de produits.

Khalid Alhosni, co-fondateur et PDG, qui a dirigé des entreprises dans différentes industries à Oman, en parlant de cela, a déclaré à MENAbytes: «Nous avons toujours eu l’idée de résoudre le dilemme du poulet et des œufs en introduisant l’épicerie comme principal point d’approvisionnement et en agissant comme ancrez les produits pour plus de visites et de commandes répétées. Par la suite, nous avons ouvert la porte au marché bidirectionnel où nous inscrivons des marchands et détenons un stock minimum en leur nom afin de tenir notre promesse de 120 minutes et de fournir la meilleure expérience client du dernier kilomètre et de la posséder en même temps. »

«Notre modèle fonctionne autour de tout dans une ville – une ville à la fois», a ajouté Sharifa Albarami, cofondatrice et directrice technique.

La startup prétend avoir établi plus de 65% de taux de fidélisation, avec plus de 12 000 clients.

MarkeetEx gagne de l’argent en facturant un prix de vente aux vendeurs en fonction de la nature des produits. Selon son site Internet, il facture également aux vendeurs un abonnement annuel pour pouvoir vendre sur sa plateforme.

La start-up omanaise qui emploie plus de quarante employés a dépensé l’investissement de démarrage pour accélérer sa croissance et prévoit de lever plus d’argent plus tard cette année pour continuer à développer sa plate-forme et augmenter le volume des ventes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *