Avec Nykaa comme premier client, cette startup automatise l’engagement client pour plus de 5 000 entreprises

Fidéliser et engager les clients est la clé de la croissance à long terme de toute entreprise. Malgré les progrès technologiques, l’expérience client dépend toujours dans une large mesure de l’intervention humaine.

C’est ici que Verloop basé à Bengaluru arrive. Fondée en août 2015, la startup est une plate-forme d’automatisation de l’engagement conversationnel qui utilise l’intelligence artificielle (IA) pour aider ses clients à atteindre les clients de manière plus rapide, plus précise et plus efficace.

Promu par K Ganesh et Meena Ganesh’s GrowthStory, Le premier client de Verloop était la plateforme de commerce électronique de beauté et de soins personnels Nykaa. Aujourd’hui, Verloop sert plus de 5000 clients comprenant Décathlon, Cleartrip, Flyin, Sobha, et Apollo Munich.

Team Verloop

L’histoire jusqu’à présent

Leader de l’intelligence client CallMiner estime que les entreprises perdent 136,8 milliards de dollars chaque année, en raison de la commutation évitable du consommateur. Quel que soit le type ou le domaine d’activité, les entreprises doivent répondre aux demandes des clients. Cela signifie que pour que les entreprises évoluent sans compromettre l’expérience client, elles doivent utiliser des ressources supplémentaires, ce qui réduit considérablement la rentabilité.

«Verloop est la réponse de nouvelle génération à la question« comment les entreprises augmentent leur rentabilité en améliorant la fidélisation de la clientèle?‘», Déclare le fondateur Gaurav Singh.

Né et élevé dans la petite ville de Rewa dans le Madhya Pradesh, Gaurav a fait son génie à Jabalpur. Il a précédemment travaillé avec Tata Consultancy Services et Vizury. Début 2015, il a cofondé GoDeliver, une plate-forme de distribution de demandes hyperlocales acquise par MagicTiger en sept mois.

C’est après GoDeliver que Gaurav a réalisé le potentiel des entreprises en contact avec les clients via la messagerie.

«Nous avons réalisé que la pénétration d’Internet dans le pays augmentait rapidement et que ces utilisateurs de première génération s’attendraient à ce que les entreprises s’engagent avec eux sur un support avec lequel ils étaient le plus à l’aise: la messagerie», explique Gaurav.

Il a ensuite fondé Verloop avec son ami, Piyush Mishra. Piyush est le CTO et co-fondateur et est la force derrière la couche de messagerie de Verloop, l’évolutivité globale, l’architecture et la technologie.

Verloop en afrikaans signifie «Voie tangentielle de croissance» et Gaurav est propriétaire du domaine depuis l’université. Il prétend la startup est actuellement évaluée à 8 millions de dollars. Commençant par une équipe de quatre personnes, Verloop compte maintenant plus de 30 employés. «Nous croyons en une organisation allégée, utilisant la technologie pour construire une échelle», ajoute Gaurav.

Gaurav Singh, fondateur de Verloop lors des TechSparks 2018

Tirer parti de la technologie pour évoluer

Verloop permet un widget de site Web personnalisé et permet également l’engagement des clients sur Facebook Messenger, Android et Chat d’application iOS, et WhatsApp.

Gaurav dit: «Lorsque vous travaillez avec des entreprises dans des secteurs similaires, comme BFSI, le commerce électronique et l’immobilier, notre bot connaît déjà les requêtes les plus courantes et est prêt à y répondre.»

La startup utilise apprentissage automatique (ML) pour permettre un engagement client 24h / 24, tout en permettant aux représentants humains d’intervenir chaque fois que cela est nécessaire, pour conclure un accord.

« Les couches de traitement du langage naturel (NLP) et de compréhension du langage naturel (NLU) de Verloop sont construites à l’aide de modèles de langage avancés, ce qui se traduit par une précision de 94,56%. La couche de messagerie de la plate-forme peut gérer 100 000 connexions simultanées, permettant à nos clients de croître de manière ambitieuse sans se soucier de l’évolutivité de leur interface conversationnelle », explique Gaurav.

L’API de la startup permet aux clients d’intégrer la plateforme à leurs produits SaaS existants, par exemple, Zendesk, Freshdesk, Salesforce, ou le CRM ou la plate-forme de vente et de marketing personnalisés du client. «Verloop prend en charge 11 langues régionales et internationales, outre l’anglais. À long terme, cela nous donnera un avantage stratégique », ajoute Gaurav.

En ce qui concerne la sécurité des données, la startup a intégré l’authentification, le cryptage complet des données en vol et un contrôle d’accès granulaire pour garantir que la confidentialité de ses clients ne soit pas compromise.

Verloop a une équipe de «Agents de développement avancés», qui construisent la personnalisation et forment l’équipe client avant de remettre le logiciel. «Cela garantit que la résolution des tickets d’assistance est entièrement optimisée dès le premier jour. Nous veillons également à ce que le client dispose de tous les outils dont il a besoin pour s’engager avec le système sans notre assistance », ajoute-t-il.

Modèle validé

Verloop a un modèle de tarification basé sur les niveaux qui est basé sur le nombre de conversations.

«Cela nous rend abordables pour les petites entreprises et nous permet également d’augmenter nos revenus à mesure que nos clients évoluent», explique Gaurav.

Quand Gaurav a lancé Nykaa CTO Sanjay Suri et son Fondateur, Falguni Nayar, L’idée de Verloop reposait davantage sur une condamnation que sur une base à part entière. «Ils ont décidé de tenter leur chance et nous ont donné le contrat. Le produit final était opérationnel au cours des deux prochains mois et nous n’avons jamais regardé en arrière », dit-il.

Aujourd’hui, Verloop sert plus de 5 000 clients et a enregistré une croissance des revenus de 150 pour cent en glissement annuel, atteignant 2,5 millions de dollars cet exercice. Il vise un revenu de 6 millions de dollars d’ici l’exercice 2021.

La startup a déjà levé un tour de pré-série A de 3 millions de dollars, l’année dernière. Le cycle était dirigé par IDFC Parampara Fund. Ancien directeur de Facebook Anand Chandrasekaran, Co-fondateur d’Infosys Kris Gopalakrishnanet président du groupe Manipal Rajan Pai ont également participé à la ronde.

Aperçu du marché

«Le marché des chatbot AI évolue d’une manière orientée services, où les entreprises créent des solutions personnalisées à partir de zéro pour chaque nouveau client. D’un autre côté, le modèle ML doit continuer à apprendre pour devenir meilleur, et c’est le principe de base que nous gardons à l’esprit chez Verloop. Il est important de tirer parti des apprentissages qui se produisent dans une verticale particulière – on ne peut plus construire pour les entreprises isolément », explique Gaurav.

Selon MarketsandMarkets, la taille du marché mondial des chatbots devrait passer de 2,6 milliards de dollars en 2019 à 9,4 milliards de dollars d’ici 2024, à un TCAC de 29,7 pour cent. Verloop rivalise avec des joueurs comme Haptik, Imiter, Botsify, Reply.ai, et Aivo, entre autres, mais Gaurav estime que l’USP de Verloop réside dans ses couches NLP et NLU qui sont construites à l’aide de modèles avancés.

Le fondateur ajoute qu’un tour de série B est en préparation pour le démarrage.

(Édité par Evelyn Ratnakumar)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *