5 choses que les entreprises peuvent apprendre de la culture de démarrage

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez à la culture startup? S’agit-il de l’agitation dans l’environnement de travail, d’un horaire de travail flexible, de l’agitation des membres ou des discussions impromptues sur les stratégies commerciales?

C’est tout ce qui précède et plus encore. La façon dont une fonction de démarrage est différente des grandes entreprises. Les entrepreneurs dans une culture de startup veulent se développer et évoluer rapidement avec leurs ressources limitées. Ils croient en leurs idées et forment une culture de travail dynamique, où chacun se concentre sur la réalisation des mêmes objectifs.

L’attribut le plus important de tout entrepreneur est la conviction qu’il a dans ce qu’il fait. Et cela est visible dans les processus de travail d’une startup. Une startup prospère grâce à sa culture de travail au rythme rapide et à ses limites. Cela laisse les entreprises à comprendre et à bénéficier de leur méthode de gestion.

Voici les cinq choses que les entreprises peuvent apprendre du monde des startups

1. Apprentissage continu

Vous verriez souvent des milléniaux prétendre avoir de grandes opportunités d’apprentissage dans les startups. Et c’est tout à fait vrai. Vous avez la chance d’essayer de développer de nouvelles compétences dans n’importe quelle culture de travail de démarrage et de les mettre en œuvre.

Il ne peut y avoir d’autre alternative à l’acquisition de compétences que la formation et le développement. On voit que la formation est offerte aux employés dans leurs premiers jours, mais elle n’est pas maintenue. Cependant, il est essentiel de noter que la formation est un processus continu et sans fin. Pour suivre l’évolution des idées, de l’innovation et des technologies, vous devez adopter une culture d’apprentissage.

Dans un rapport Deloitte de 2017, 90% des PDG ont révélé que leurs entreprises sont confrontées à des changements perturbateurs en raison de l’évolution numérique. Et 70% ont déclaré ne pas avoir les compétences nécessaires pour s’adapter. Bien que cela semble un peu choquant, c’est vrai. C’est également l’une des raisons importantes pour lesquelles les grandes entreprises collaborent avec les startups pour apporter plus d’innovations et rester pertinentes.

Ce n’est pas que les grandes entreprises n’encouragent pas l’apprentissage. Ils ont des programmes d’apprentissage, mais cela limite souvent jusqu’à l’intégration ou quelques premières années. Une culture d’apprentissage continu s’adapte au changement. L’apprentissage de nouvelles compétences contribue à la durabilité et vous maintient dans la compétition.

2. Agilité

Les startups sont agiles, et donc dynamiques. Ils comprennent le marché en évolution rapide, la complexité des nouvelles technologies, des réglementations et des concurrents. Ils évoluent avec les changements et s’accommodent de la nouvelle vague sans stagner. Il y a moins de peur de changer; les startups s’adaptent facilement.

Alors que la mondialisation occupe une place centrale, l’agilité devrait également être l’un des principaux objectifs des grandes entreprises. Kodak, BlackBerry et Ericsson sont quelques exemples d’entreprises qui menaient autrefois dans leur secteur. Aujourd’hui, mais pas au même degré ou taille, ces entreprises continuent de fonctionner. Les principales raisons en étaient leur incapacité à adapter ou à ajuster leur stratégie de produits / services / affaires en fonction de l’évolution des préférences des consommateurs.

Webémission recommandée pour vous, 1er juillet: Marketing pendant une crise: faire pivoter vos messages et votre approche marketing en 2020 Inscrivez-vous maintenant

3. Libérer le potentiel humain

Les startups s’entourent de personnes qui soutiennent leurs idées folles. Cela ressemble plus à un groupe fou qui croit en leur idée et travaille sans relâche pour la façonner. Étant donné que le nombre d’employés est inférieur dans une startup, chaque membre contribue et porte plusieurs chapeaux.

Dans les grandes entreprises, ce n’est pas pareil. Ils ont une vision, un plan et toutes les ressources mais n’en tirent pas pleinement parti. Vous avez peut-être les employés les plus qualifiés, mais si vous ne contestez pas ou ne leur montrez pas comment libérer leur plein potentiel, vous aurez une main-d’œuvre sous-utilisée. Souvent, les grandes entreprises embauchent les meilleurs talents et leur confient le même travail chaque jour. Cela rend leur vie professionnelle monotone et le manque d’excitation / créativité les gronde.

Nous avons sûrement appris une chose, et c’est que rien ne dure éternellement. Cela inclut notre perception et notre motivation à faire des choses, surtout quand ce sont les mêmes tâches encore et encore. Il est donc essentiel d’engager vos employés et de maintenir la flamme en eux-mêmes pour favoriser une meilleure croissance et prospérité.

4. Transparence

La transparence est un élément essentiel de la culture de démarrage. Les membres se connaissent bien et connaissent les postes auxquels ils sont affectés. Ils interagissent librement et il y a une ouverture dans l’environnement de travail. Une faible transparence équivaut à un manque d’intégrité et d’efficacité. Les startups croient au fait que tout le monde devrait adopter les informations de l’entreprise. Prioriser la transparence donne aux employés un sentiment de confiance. C’est un signe distinctif pour apporter l’innovation et la soutenir.

Dans une grande entreprise, très peu ou pas de transparence est observée – le manque de transparence dans la culture d’entreprise se traduit par un faible engagement et moral des employés.

Maintenir la transparence dans les startups ne signifie pas garder tous vos chiffres intacts, mais cela signifie également être honnête avec vos objectifs. Si vous voulez grandir, livrer à vos clients et améliorer la satisfaction des employés, la transparence est la clé.

5. Culture de travail rapide

La précipitation est un autre aspect essentiel de la culture de démarrage. Les start-ups croient qu’il faut travailler vite, échouer rapidement et apprendre et évoluer avec. Ils comprennent comment le manque de financement, d’opérations et de ressources humaines pourrait invariablement affecter leur performance. Par conséquent, ils cherchent toujours à apporter la sortie optimale avec les ressources dont ils disposent. Construire la camaraderie sur le lieu de travail est l’une des caractéristiques essentielles de leur réussite commerciale. Envisager une politique de happy hour au bureau favorise une meilleure éthique de travail et se traduit par des employés plus satisfaits.

L’évolution de la tendance au coworking continue de prospérer en tant que modèle économique et évolution des lieux de travail. Bien que les avantages soient clairs, les cofondateurs de startups peuvent espérer en tirer le meilleur parti et comment ces tendances peuvent être mieux positionnées pour une performance maximale de l’équipe dans les startups.

Les grandes sociétés passent souvent beaucoup de temps et de ressources à gérer un problème. Ils ont généralement une méthode qui tourne autour de la conclusion définitive.

Voici la méthode. Vous devez trouver le problème, avoir une discussion de groupe, comprendre le problème, rencontrer le patron, recevoir l’approbation du ministère, présenter la solution, rendre compte de l’efficacité, etc.

Cependant, il est très apprécié dans la culture startup de faire ces choses plus rapidement. La raison fondamentale du développement de cette culture est la hiérarchie plate et les attributs de leadership dynamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *