Une startup NC s’associe à ZoomInfo pour ramener des millions de personnes déplacées au travail

CHARLOTTE – LayOffers.com, lancé par un responsable local, espère être le site de travail «incontournable» pour des millions de personnes déplacées par COVID-19 – et maintenant il a reçu un coup de pouce grâce à un nouveau partenariat.

La plateforme, qui a été mise en ligne le 6 avril et suit des centaines d’événements de licenciements en temps réel, s’est associée à ZoomInfo pour obtenir les coordonnées de près de 370 000 recruteurs.

Le plus: les candidats licenciés peuvent entrer en contact avec des recruteurs actifs, instantanément et gratuitement.

Déjà, des centaines de milliers de recruteurs ont rejoint le réseau, a déclaré son fondateur Jeffrey Jewett, avec plus de 10 000 nouveaux emplois créés dans 5 900 entreprises dans les 50 États.

Afin de rester à jour et de s’assurer que chaque opportunité est viable pour les candidats, les emplois ne vivent sur le site que pendant 14 jours.

«Avec une telle portée, nous sommes désormais en mesure d’aider chaque travailleur déplacé, et pas seulement notre objectif initial de 1 million», a déclaré Jewett. « Si vous êtes sans travail, et non sur notre plateforme, vous manquez une exposition massive de recruteurs. »

Le responsable technique de Charlotte a lancé le site début avril après avoir reconnu le besoin de «communauté et transparence».

Parmi les fonctionnalités du site: un répertoire d’entreprise où les gens peuvent discuter de licenciements potentiels de manière anonyme; un explorateur candidat où les recruteurs peuvent trouver des données de mise à pied d’entreprises spécifiques; tableau des emplois; une liste de licenciements en direct; et forum de support.

Près de 200 licenciements ont été signalés pour le seul mois d’avril, a-t-il déclaré, ainsi que des centaines d’examens et de discussions depuis le lancement du mois dernier.

Chrystione Warren, une professionnelle de la vente d’énergie solaire, a déclaré qu’elle avait eu de la chance sur le site.

« En tant que professionnelle des ventes de porte à porte dans l’industrie solaire, lorsque COVID-19 et rester à la maison ont frappé, je suis sans surprise laissé sans emploi, même en tant que performante », a-t-elle déclaré dans un communiqué. «Grâce à LayOffers, j’ai pu être jumelé avec un recruteur d’une grande entreprise solaire qui a été créée pour la vente à distance. Je commence mon nouveau rôle la semaine prochaine et je n’ai pas à risquer ma santé. « 

La startup NC veut devenir le site de travail «incontournable» de millions de personnes déplacées par COVID-19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *