Lemonade, la startup d’assurance soutenue par Softbank, Files To Go Public

Taille du texte

Courtoisie Lemonade

Lemonade, l’insurtech soutenue par Softbank, devient publique.

La startup new-yorkaise a déposé auprès de la Securities and Exchange Commission pour lever 100 millions de dollars dans un premier appel public à l’épargne. Lemonade prévoit de se négocier à la Bourse de New York, sous le symbole LMND, selon un dossier réglementaire du 8 juin.

Groupe Goldman Sachs
(Téléscripteur: GS),
Morgan Stanley
(MS), Allen & Co et
Barclays
(BCS) sont les principaux souscripteurs de l’opération.

Lemonade n’a pas divulgué le nombre d’actions qu’elle vendrait ni leur fourchette de prix. Cela viendra dans les prochains dépôts. Les 100 millions de dollars sont également un espace réservé qui changera à mesure que Lemonade se rapprochera du public.

Insurtech – une combinaison d’assurance et de technologie – fait référence aux startups qui utilisent la technologie pour bouleverser le modèle d’assurance. Ces entreprises, généralement soutenues par des investisseurs en capital-risque, utilisent des technologies telles que l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour réaliser des économies et des économies de coûts. Certaines des insurtechs les plus connues incluent Root Insurance, une start-up d’assurance automobile; Hippo, qui offre une assurance habitation; et Gusto, qui fournit des services de paie et d’avantages sociaux basés sur le cloud aux entreprises.

Lancée en 2016, Lemonade fournit une assurance aux locataires et aux propriétaires de maison aux États-Unis qui couvre les biens volés ou endommagés, ainsi que la responsabilité personnelle. La startup propose également des contenus et une assurance responsabilité civile en Allemagne et aux Pays-Bas. La société utilise l’apprentissage automatique pour mieux évaluer les risques et l’IA pour le traitement des réclamations, a déclaré le S1. Lemonade a levé 480 millions de dollars de financement, a déclaré Crunchbase. Les investisseurs incluent SoftBank, Sequoia Capital, General Catalyst Partners, Aleph et XL Innovate, selon le dossier.

La limonade n’est pas rentable. La société a déclaré que les revenus avaient plus que doublé pour atteindre 26,2 millions de dollars pour le trimestre clos le 31 mars, contre 11 millions de dollars pour la même période en 2019, selon le dossier. Les pertes nettes ont également augmenté, passant de 69% à 36,5 millions de dollars pour le trimestre, contre 21,6 millions de dollars de pertes pour la même période l’an dernier.

L’introduction en bourse de Lemonade intervient alors que la pandémie de coronavirus a fermé le marché des introductions en bourse plus tôt cette année. Certaines entreprises ont récemment connu du succès avec leurs offres. La semaine dernière,
Paiements Shift4
(QUATRE) est entré en bourse le 5 juin et a vu ses actions bondir de près de 46% par rapport à leur prix d’introduction en bourse de 23 $. Le 4 juin, des actions de
ZoomInfo Technologies
(ZI) a augmenté de près de 62% lors de sa première journée de négociation.
Warner Music Group
(WMG) a également fait son entrée en bourse le 4 juin et ses actions ont gagné plus de 20%.

Les actions de Shift4 ont perdu près de 27 cents en fin de matinée, mardi, tandis que les actions de ZoomInfo ont augmenté de plus de 12%. Les parts de Warner Music ont augmenté de plus de 5%.

Les dirigeants de Lemonade ont refusé de commenter. SoftBank, Sequoit, XL et General Catalyst n’ont pas pu être immédiatement contactés pour commenter.

Écrire à Luisa Beltran à [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *