L’Allemagne va aider les startups avec un programme d’assistance de 2,2 milliards de dollars

L’Allemagne s’est engagée à aider les startups touchées par les retombées du coronavirus avec une aide financière à court terme d’une valeur d’environ 2 milliards d’euros (2,2 milliards de dollars).

Le programme est spécialement conçu pour les startups qui ne pourront peut-être pas obtenir le soutien dont elles ont besoin grâce à un ensemble plus large de mesures lancées par le gouvernement la semaine dernière, ont déclaré mercredi à la presse le ministre des Finances Olaf Scholz et le ministre de l’Économie Peter Altmaier.

«Pour ces jeunes entreprises innovantes, les instruments de crédit classiques ne sont souvent pas adaptés», a déclaré Altmaier. « Nous allouons donc 2 milliards d’euros pour développer le capital-risque afin que les tours de financement pour les startups allemandes innovantes puissent toujours avoir lieu. »

Lire la suite: des startups allemandes unissent leurs forces pour créer une application de suivi des virus

Vendredi, la coalition au pouvoir de la chancelière Angela Merkel a obtenu l’approbation finale du Parlement pour un paquet de plus de 750 milliards d’euros pour faire face aux retombées économiques du virus.

L’aide ne s’est pas initialement étendue aux startups, mais le gouvernement a déclaré plus tard que les entreprises d’une valeur supérieure à 50 millions d’euros seraient éligibles. La banque publique de développement KfW dispose également d’environ 500 milliards d’euros pour fournir des liquidités aux entreprises aux prises avec un effondrement de la demande.

Le forfait annoncé mercredi comprend:

  • Plus d’argent du gouvernement pour les investisseurs et les fonds de capital-risque
  • KfW Capital, le Fonds européen d’investissement et coparion cités en exemple
  • KfW Capital, FEI peut recevoir des fonds supplémentaires pour prendre des participations qui deviennent disponibles
  • Les jeunes startups sans capital-risque devraient avoir un accès plus facile au financement

L’Allemagne suit la France pour tenter d’aider les startups à traverser la crise. Le gouvernement français a dévoilé la semaine dernière un paquet de 4 milliards d’euros, dont 80 millions d’euros pour le financement relais, 2 milliards d’euros de garanties d’État pour les prêts et le reste en allégements fiscaux.

Les startups allemandes ont levé un montant record de 6,2 milliards d’euros de financement en 2019, en hausse de plus d’un tiers par rapport à l’année précédente et plus de la moitié se sont dirigées vers la capitale florissante de Berlin, selon un rapport d’EY publié en janvier.

Un fonds de démarrage à plus long terme de 10 milliards d’euros a également été convenu, ont déclaré Scholz et Altmaier.

(Mises à jour avec détails sur l’emballage)

Avant qu’il ne soit ici, c’est sur le terminal Bloomberg.

APPRENDRE ENCORE PLUS
    
        
    
        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *