La startup tunisienne de taxi-vélo IntiGo lève plus de 300 000 $ et se développe dans la livraison de nourriture

La start-up tunisienne de taxi-vélo IntiGo a levé plus de 300 000 $ de financement auprès d’investisseurs providentiels, a-t-il déclaré. MENAbytes aujourd’hui. La startup avait levé 300 000 $ supplémentaires au moment de son lancement il y a trois mois. Selon son site Web, ses investisseurs sont Aziz Ketari, Hedi Ketari, Ahmed Mhiri, Welid Mnif, Hedi Hachouch, Slim Bouzguenda, Malek Ben Ayed et Mehdi Triki.

Fondé il y a quelques mois par l’entrepreneur en série et investisseur Bassem Bouguerra et un directeur des opérations Nebil Jridet, IntiGo est une startup de vélo-taxi qui permet aux utilisateurs de réserver des balades à vélo à Tunis (capitale de la Tunisie) qui sont de 20 à 30% moins chères qu’un taxi ordinaire.

Les vélos (ou scooters) qu’IntiGo possède sur son réseau lui appartiennent. Les chauffeurs, cependant, ne font pas partie de la masse salariale d’IntiGo. Ils louent les scooters à IntiGo et paient également une commission de 20% sur chaque trajet. IntiGo gagne également de l’argent en permettant aux marques de faire de la publicité sur ses scooters.

La startup a été en mesure de faciliter plus de 11 000 trajets en janvier seulement, avec le petit réseau de 50 scooters dont elle dispose, a déclaré le co-fondateur et PDG d’IntiGo, Bassem Bouguerra. MENAbytes.

Bassem, répondant à notre question sur la raison pour laquelle IntiGo a décidé d’adopter cette approche à forte intensité d’actifs pour lancer IntiGo, a déclaré: «Lorsque nous avons fait une étude de marché, nous avons découvert que les scooters comme moyen de transport ne sont pas bien acceptés par les Tunisiens vivant dans la capitale. . Nous avons donc décidé d’acheter des scooters attrayants et de monter un toit sur eux. L’aspect et la convivialité de nos scooters ont fait une excellente première impression et nous avons été agréablement surpris par les commentaires positifs que nous avons reçus, y compris des centaines de selfies que les gens partagent sur les réseaux sociaux chaque fois qu’ils utilisent IntiGo. Nous avons effectué plus de 30 000 installations d’applications en seulement trois semaines après le lancement du service. »

Il a également expliqué qu’une autre raison pour cela était d’avoir un contrôle total sur la qualité du service qu’ils fournissent dès le début.

Bassem a ajouté qu’ils commenceront lentement à accepter des chauffeurs indépendants. « Nous sommes conscients que c’est la seule façon de réaliser la croissance. »

La startup avec les derniers fonds lance un service de livraison de nourriture utilisant le même réseau de vélos, « Il existe un grand marché inexploité pour la livraison de nourriture en Tunisie », a déclaré le PDG.

IntiGo prévoit également d’utiliser une partie de l’investissement pour acheter plus de vélos. La startup envisage une expansion vers davantage de villes tunisiennes où le transport est problématique, dans les prochains mois. Il prévoit également d’étudier la possibilité de s’étendre à d’autres pays africains.

Zubair Naeem Paracha

Fondateur chez MENAbytes

Un passionné de technologie et de startups basé à Lahore, au Pakistan. Zubair, en plus des principaux MENAbytes, construit également Qraar, une plate-forme de découverte et de développement de carrière pour les milléniaux de la région MENA. Il est joignable sur Linkedin, Twitter ou zubair [at] mégaoctets [dot] com.

Les derniers articles par Zubair Naeem Paracha (voir tous)

Vues du message:
1 499

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *