La startup suisse de foodtech yamo lève 10,1 millions d’euros pour devenir le leader européen de l’alimentation bio …

La start-up foodamo basée à Zoug, yamo, a annoncé aujourd’hui la clôture d’un cycle de financement de série A de 10,1 millions d’euros pour se développer en France et ajouter de nouveaux produits pour les enfants.

Créée en 2016, la jeune entreprise a déjà connu un grand succès pour ses aliments frais et naturels pour les bébés et les tout-petits dans la région de DACH, au service des clients en ligne et via les détaillants. Le dernier tour des sociétés françaises Five Seasons Ventures, Swiss Entrepreneurs Fund, Ringier Digital Ventures, Müller Ventures, btov Partners, Polytech Ventures, BackBone Ventures et Fundament porte son financement total à 12 millions d’euros.

Cofondateur du PDG Tobias Gunzenhauser, chef de l’exploitation José Amado-Blanco et CMO Luca Michas, yamo a pour mission d’offrir aux parents des choix alimentaires plus sains et plus faciles pour leur enfant. Les produits sont disponibles en ligne via un modèle d’abonnement et sont déjà stockés par Coop dans toute la Suisse et sont testés dans certains magasins Edeka et Rewe en Allemagne.

Aujourd’hui, les parents peuvent soit utiliser des aliments en conserve dans des bocaux des rayons secs d’un supermarché, soit préparer leurs propres repas frais pour leur enfant à la maison, ce qui nécessite plus de temps. Traditionnellement, les aliments pour bébés et tout-petits disponibles dans les supermarchés ont utilisé une stérilisation à chaleur ultra-élevée, qui offre une longue durée de conservation, mais détruit également de nombreuses vitamines sensibles à la chaleur comme la vitamine C, la couleur naturelle et l’odeur.

yamo utilise la pasteurisation à haute pression qui tue les bactéries en quelques minutes et conserve les nutriments, le goût, la couleur et l’odeur naturels. Les produits yamo durent entre huit et douze semaines au réfrigérateur. Les produits de la startup suisse de la Foodtech incluent Cups, de Beetney Spears à Anthony Pumpkins; Pochettes, avec des saveurs telles que Avocado di Caprio, Nicki Spinaj et Katy Berry; et les yaourts nouvellement lancés.

Selon yamo, leur yaourt alternatif non laitier à base de lait d’avoine est le premier du genre à être lancé en Europe pour les enfants, avec des saveurs Mariah Cherry ou Chocodile Dundee, entre autres. Cela s’explique par une évolution plus large des consommateurs vers des alternatives durables à base de plantes.

Tobias Gunzenhauser, PDG et co-fondateur de yamo, a déclaré: «Depuis le début, yamo est à la pointe d’une nouvelle vague de produits soucieux de leur santé pour les enfants. Lorsque nous nous sommes retrouvés dans l’allée des aliments pour bébés d’un supermarché et que nous avons regardé ce qui se trouvait dans un pot, nous avons été choqués de voir combien de temps il était stable. Les méthodes standard signifient que nous avons perdu tellement de bien des aliments que nous donnons à un enfant, que nous ne leur fournissons probablement pas le meilleur départ, avec tous les nutriments réels dont ils ont besoin pour se développer. Nous sommes à la pointe de l’utilisation du HPP sur le marché des aliments pour nourrissons et nous avons réussi à convaincre nos partenaires d’adapter leurs magasins pour garantir le stockage de nos aliments frais. Nous voyons maintenant des réfrigérateurs parmi les étagères de nourriture sèche pour bébés des supermarchés – quelque chose qui nous a été dit serait impossible à réaliser! Nous travaillons avec les principaux détaillants de DACH et nous sommes ravis de franchir la prochaine étape pour explorer le marché français. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *