VC suisses soutenant l’écosystème domestique des startups Fintech

En ce qui concerne les investisseurs dans les technologies financières, les premiers noms qui me viennent à l’esprit sont souvent les principales sociétés américaines de capital-risque (VC) qui ont soutenu certaines des startups de technologies financières les plus prospères au monde, comme Andreessen Horowitz, Accel Partners et Index Ventures.

Mais en Suisse, il existe en fait un grand bassin de VC locaux qui soutiennent l’écosystème domestique des fintech avec un financement, des conseils et une aide à la décision.

Nous examinons ici quelques-unes des principales sociétés de capital-risque du pays soutenant l’industrie fintech suisse et la faisant passer au niveau supérieur.

Sociétés suisses de capital-risque

Parmi les sociétés de capital-risque en phase de démarrage et de démarrage en Suisse, quelques noms se distinguent par leur participation à la fintech.

Polytech Ventures est une société de capital-risque en phase de démarrage basée à la fois en Suisse et dans la Silicon Valley avec une forte orientation internationale. Il est stratégiquement situé à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et est dirigé par une équipe de professionnels chevronnés de l’investissement et d’experts du secteur.

La mission de Polytech Ventures est de construire le pont entre les startups suisses et européennes avec les États-Unis où elles peuvent accéder en mesure d’accéder à de nouveaux marchés, idées, personnes et opportunités. Son portefeuille actuel de sociétés fintech comprend la start-up regtech primée NetGuardians et la plate-forme de prêt participatif peer-to-peer (P2P) LEND.ch.

DIventures est une autre entreprise suisse de capital-risque en phase de démarrage basée à Zurich, mais qui se concentre uniquement sur les entreprises de fintech et de regtech. DIventures soutient les goûts de la start-up d’analyse des marchés financiers Yukka Lab, de la société de regtech Apiax, de la startup d’authentification Futurae Technologies et du fournisseur de logiciels de commerce interentreprises (B2B) Vestr.

Il y a également Redalpine, une société de capital-risque en phase de démarrage et de démarrage, et l’un des investisseurs en capital-risque les plus actifs dans l’écosystème des startups suisses. Redalpine se concentre plus largement sur les startups technologiques européennes avec des «modèles économiques perturbateurs» et des besoins en capitaux modérés dans les domaines des technologies de l’information (TIC) et des sciences de la vie. Dans le secteur des technologies financières, Redalpine a financé Bexio, un fournisseur de logiciels commerciaux et comptables basés sur le cloud.

Pendant ce temps, Backbone Ventures, une société de capital-risque basée à Zurich, est spécialisée dans les investissements de pré-amorçage, d’amorçage et de démarrage, principalement dans le domaine des TIC innovantes, des technologies alimentaires et des technologies de rupture. Son portefeuille actuel de sociétés de technologies financières comprend la plate-forme bancaire mobile Neon, la plate-forme de paiement en tant que service Imburse et la startup regtech Atfinity.

Alpana Ventures est une autre société de capital-risque suisse / américaine active sur la scène locale des startups fintech. Centrées sur les investissements dans les semences, les séries A et B dans les technologies médicales, les technologies financières, la mobilité, les marchés et le SaaS, les sociétés de technologies financières en portefeuille actuelles d’Alpana Ventures comprennent Inpher, une institution de cybersécurité au service des institutions financières, et LEND.ch.

VI Partners, une société de capital-risque créée par McKinsey & Company et l’Institut fédéral suisse de technologie à Zurich (ETHZ) en 2001, fournit des spin-offs universitaires ainsi que d’autres start-ups locales prometteuses en capital, coaching et réseaux. Les sociétés en portefeuille actuelles de VI Partners comprennent la plate-forme suisse de financement de factures Advanon, l’échange de jetons de sécurité Smart Valor et la plate-forme de gestion d’actions Ledgy.

Enfin, une autre entreprise qui mérite d’être mentionnée, mais qui n’est pas une société de capital-risque en soi, est investiere par Verve Capital Partners. Selon Pitchbook, Investiere est un réseau d’investisseurs providentiels et une plateforme de capital-risque numérique, et l’investisseur de capital-risque le plus actif de Suisse avec plus de 70 investissements. Les startups suisses de fintech qu’elle a soutenues incluent la startup Wealthtech AlgoTrader et la société Regtech Qumram.

En raison de la forte concentration de startups crypto en Suisse, et en particulier dans la ville de Zoug, il y a eu un nombre croissant de sociétés de blockchain et de VC axées sur la crypto en Suisse.

Il s’agit notamment de CV VC, qui investit à toutes les étapes du développement de la crypto et de la blockchain, Blockchain Valley Ventures, une société suisse de capital-risque, un accélérateur, et une spin-off du fournisseur de plateforme de négociation de blockchain Lykke, et Blufolio, une société d’investissement en blockchain qui a soutenu la comme la banque numérique suisse Yapeal et la plateforme de paiement Liquineq.

Entreprises suisses de CV d’entreprise

Outre les sociétés de capital-risque traditionnelles, les sociétés et les fonds de capital-risque (CVC) ont également été des investisseurs actifs dans l’industrie suisse des technologies financières. Aux côtés des banques et des institutions financières comme UBS et Credit Suisse, deux noms se distinguent: Swisscom Ventures et SIX Fintech Ventures.

Swisscom Ventures est la branche CVC de Swisscom. Fondé en 2007, il est l’un des investisseurs de capital-risque les plus actifs de Suisse, toutes industries confondues, et est spécialisé dans les investissements technologiques en phase de démarrage. Swisscom Ventures soutient un certain nombre de startups fintech suisses, dont Advanon et Expense Robot, une startup qui utilise l’intelligence artificielle (IA) pour automatiser les dépenses et les cartes de visite.

Parallèlement, SIX Fintech Ventures est la branche CVC de SIX Group. SIX Fintech Ventures investit dans des startups fintech à un stade précoce et soutient des startups fintech suisses, notamment la startup de vérification des utilisateurs en ligne PXL Vision, la startup de crypto-sécurité Shift Cryptosecurity et Vestr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *