Pune startup fest: les étudiants présentent leur travail aux industries

De jeunes gens enthousiastes avec du feu dans le ventre sont venus pour lancer leur startup. Et College of Engineering, Pune, (COEP) Pune Startup Fest leur a donné un endroit spécial pour présenter leur travail. Dans la zone des étudiants, 12 startups (sauf deux) ont présenté leurs produits et services au monde entier.

TechInn est une idée originale d’Ujwal Uttarwar et de Siddharth Gupta, tous deux étudiants du Pune Institute of Computer Technology (PICT). Ils ont développé un algorithme qui peut contrôler le mouvement d’un fauteuil roulant. Uttarwar a déclaré: «En général, les personnes en fauteuil roulant ont besoin d’aide, mais avec notre technologie, elles peuvent contrôler le mouvement de leur fauteuil roulant. Il suit des commandes simples comme avancer, reculer, arrêter, etc. » Le produit est actuellement testé.

CheqIT est une application anti-contrefaçon développée par Naman Agarwal et Ritesh Kumar. « Cela permet aux gens de savoir si le produit qu’ils ont acheté est authentique ou non », ont-ils déclaré. Actuellement, il est en cours de test sur le marché.

Martolex.com a été créé par Ayush Jain et Sparsh Thakur, tous deux étudiants du COEP. Thakur a déclaré: «Les livres sont chers et on peut en avoir besoin pendant un semestre pendant un an au mieux. Nous avons donc pensé pourquoi l’acheter quand vous pouvez le louer. » Martolex offre la possibilité de louer un livre. Ashwin Pandey du Vishwakarma Institute of Information Technology (VIIT) a développé des kits qui peuvent être utilisés pour convertir des vélos diesel ou essence, des voitures en véhicules électriques.

« Actuellement, nous avons fait cela avec quelques vélos d’amis et nous développons un trois-roues qui peut servir de véhicules à ordures dans les villages », a déclaré Jain.

Microficial Intelligence lancé par Pratap Pawar, Vishal Awtade, Abhilash Chincholkar et Tushar Suryavanshi, tous des étudiants de Veermata Jijabai Technological Institute (VJTI) Mumbai est un système domotique. L’entreprise n’a que six mois et les étudiants travaillent pour la préparer au marché.

StoreFi met tous les centres commerciaux sur votre téléphone. Le fondateur Yash Jain, étudiant du MIT, déclare: «Il n’a pas besoin d’entrepôt. Les marchandises sont livrées directement au client à partir des magasins individuels. »

Samsara Traditions a une façon intéressante de s’attaquer aux vieux vêtements. «Vous prenez des vêtements traditionnels et les convertissez en vêtements occidentaux», explique Ayush Sah, cofondatrice. Avec Shruti Uday et Stefana Sabu, le trio veut que les gens leur envoient des photos de leur sari de mariage ou de kurtas lourds qu’ils convertiront ensuite en costume ou jupe. Pour un prix bien sûr.

Faire confiance aux étudiants pour trouver des solutions intéressantes? Ali Asgar Wagh du Symbiosis Institute of Business Management Pune pense qu’ils le peuvent et les entreprises vont même payer pour cela. Il a commencé Fosterooh qui met les déclarations de problèmes des entreprises et les présente aux collèges MBA. « S’il y a une solution qu’une entreprise adopte, alors elle la paie, sinon elle ne le fait pas. » Quelle idée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *