Les startups peuvent émettre des options d’achat d’actions aux employés pendant une période pouvant aller jusqu’à 10 ans à compter de leur constitution

Les startups peuvent désormais émettre des options d’achat d’actions aux employés pour une période allant jusqu’à 10 ans à compter de leur constitution au lieu de cinq, a annoncé lundi le gouvernement dans une notification.

Le ministère des Affaires commerciales a notifié des changements à la définition d’une startup conformément à celle émise par le Département de la promotion de l’industrie et du commerce intérieur en février de l’année dernière.

Selon la notification, les startups peuvent émettre jusqu’à 15% de leur capital-actions libéré.

Le ministère a également supprimé une disposition obligeant une société cotée qui a placé ses débentures en privé à constituer des réserves chaque année.

La notification modifiant les règles sur les sociétés (capital-actions et débentures), 2014, abordait la question de longue date de la mise à jour de la définition d’une startup.

En février de l’année dernière, le DPIIT a prolongé la période pendant laquelle une entreprise pouvait être considérée comme une startup de cinq ans après sa constitution à 10 ans. Il a également changé le plafond de chiffre d’affaires annuel pour une entreprise à définir comme une startup à Rs 100 crore de Rs 25 crore.

«Les modifications des dispositions sur l’équité en matière de sueur sont les bienvenues. La modification de la définition de startup supprimera toute ambiguïté et l’augmentation de la période d’attribution aidera certainement une startup à attirer et à conserver des talents », a déclaré Ankit Singhi, partenaire chez Corporate Professionals.

Allégement pour les sociétés cotées
Le ministère a supprimé une disposition qui obligeait une société cotée en bourse qui a placé des débentures privées à investir ou à déposer une somme équivalant à au moins 15% du montant échéant au cours de l’exercice au plus tard le 30 avril de chaque année.

«Ce changement entraînera certainement la disponibilité de fonds et un assouplissement de la position de liquidité», a déclaré Singhi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *