Le démarrage de l’usine MEG de Nan Ya au Texas repoussé à la fin de 2020 ou au début de 2021: source

Points forts

Le retard intervient après la suspension des travaux de construction en mars suite à une pandémie

Le démarrage portera les ajouts de capacité aux États-Unis à 2,5 millions de tonnes / an depuis le début de 2019

Houston –
    L’usine de 800 000 tm / an de monoéthylène glycol de Nan Ya au Texas devrait être mise en service fin 2020 ou début 2021 plutôt qu’au troisième trimestre 2020, selon une source proche des opérations de l’entreprise.

Non enregistré?

Recevez des alertes quotidiennes par e-mail, des notes d’abonné et personnalisez votre expérience.

S’inscrire maintenant

La société n’a pas répondu à une demande de commentaires vendredi.

Selon Formosa Plastics USA, Nan Ya a suspendu la construction du projet à Formosa’s Point Comfort, Texas, complexe en mars sur les préoccupations liées à la pandémie de coronavirus pour assurer la sécurité des travailleurs et l’éloignement social. La société n’a pas rendu public un nouveau calendrier de démarrage.

Le démarrage de l’installation devait initialement se produire au premier semestre de cette année, puis repoussé au troisième trimestre.

Le dernier retard sur les préoccupations liées à la pandémie est survenu alors que l’offre américaine était largement suffisante après la mise en ligne de 1,7 million de tonnes / an de capacité MEG supplémentaire en 2019.

MEG est utilisé pour fabriquer du polyéthylène téréphtalate en aval, une résine qui fabrique des bouteilles en plastique, ainsi que des fibres de polyester et de l’antigel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *