Lancement d’un programme de financement de démarrage alors que la confiance des entreprises chute à son plus bas niveau

Le programme d’aide du gouvernement pour les startups et les mises à l’échelle a été lancé mercredi. Ces entreprises peuvent désormais demander un crédit-relais. La crise des coronavirus a porté un coup dur à la confiance des entreprises, en particulier dans les industries axées sur le consommateur. « Jamais auparavant autant d’entrepreneurs n’avaient été aussi négatifs sur le chiffre d’affaires attendu qu’en avril 2020 », a déclaré mercredi le journal Statistics Netherlands.

Le package d’aide au démarrage est destiné aux entreprises qui ne remplissent pas les conditions requises pour bénéficier d’autres programmes de prise en charge des coronavirus. Le programme d’aide se compose de 200 millions d’euros, dont la moitié provient du gouvernement, l’autre moitié de la société d’investissement InvestNL. Outre les startups et les scale-up, les petites et moyennes entreprises qui travaillent sur des solutions innovantes peuvent également prétendre à ce fonds.

Selon Statistics Netherlands, la majorité des entrepreneurs des industries axées sur la consommation s’attendent à avoir moins de chiffre d’affaires et moins d’employés au deuxième trimestre 2020. 90% des entrepreneurs de l’industrie du voyage s’attendent à une baisse du chiffre d’affaires. Il en va de même pour 80% des entrepreneurs actifs dans les domaines de la culture, des sports, des loisirs, des concessionnaires d’automobiles et de motos, des réparateurs et d’autres types de services personnels.

Dans le secteur du commerce de détail, les attentes sont plus partagées. 44% des entrepreneurs de ce secteur s’attendent à une baisse du chiffre d’affaires au deuxième trimestre, tandis que 20% prévoient une augmentation. Les 35% restants pensent que leur chiffre d’affaires sera à peu près le même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *