La startup nigériane SoftWork lance une plateforme de recrutement de développeurs

La startup nigériane SoftWork a lancé une plate-forme reliant les employeurs aux développeurs de logiciels indépendants, entre autres types d’expertise, et compte déjà 5 000 utilisateurs.

Lancé en août dernier, SoftWork permet aux entreprises ou aux particuliers d’embaucher des indépendants dans des domaines tels que le développement d’applications Web et mobiles, le marketing des médias sociaux, la rédaction de contenu, la photographie et la conception graphique.

Il compte déjà plus de 5 000 pigistes inscrits et a obtenu plus de 200 emplois depuis son lancement. Le chef de la direction (PDG), Chigozie Okwara, a déclaré que la plateforme avait été lancée sur la base de ses propres expériences en tant que pigiste en Afrique.

«Après de nombreuses années en tant que pigiste, j’ai toujours eu hâte d’obtenir plus d’emplois, que ce soit par le biais de références ou par le biais de sites Web indépendants. Mais la plupart des sites Web indépendants ont été hébergés aux États-Unis, où la plupart des emplois partagés sur les plateformes étaient des emplois internationaux, et le taux d’achèvement était également élevé », a-t-il déclaré à Disrupt Africa.

«C’est alors que j’ai réalisé qu’il n’existait pas de plate-forme indépendante pour les talents en Afrique dans son ensemble.

J’ai décidé de créer une plateforme pour regrouper les meilleurs talents, au Nigéria, puis de les commercialiser auprès des clients. »

Cette plate-forme est SoftWork, qui est autofinancée mais en train de tenter d’augmenter les investissements. Les revenus proviennent des commissions sur les emplois obtenus via la plateforme, Okwara indiquant que tout financement recueilli serait utilisé pour une commercialisation ultérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *