La startup française Qarnot remporte 6 millions d’euros en série B pour une technologie de cloud computing durable …

Qarnot Computing, société française développant un calcul haute performance durable (HPC), a levé un tour de série B de 6 millions d’euros auprès de la Banque des Territoires, de la Caisse des Dépôts, d’Engie Rassembleur d’Énergies, d’A / O PropTech et du Groupe Casino. de technologie climatique et de cloud computing, Qarnot vend des capacités de cloud computing à ses clients. Lorsque ses serveurs informatiques génèrent de la chaleur, l’entreprise redirige cette énergie pour chauffer durablement les bâtiments et l’eau. Dans un communiqué de presse, la startup basée à Montrouge cite que les centres de données, dont la plupart appartiennent à de grandes entreprises technologiques, ont consommé environ 3% de l’approvisionnement énergétique mondial en 2018, un montant égal à l’industrie mondiale du transport aérien. le responsable des données chez A / O PropTech a déclaré que la technologie de Qarnot «réduit l’empreinte carbone des serveurs informatiques de 78% par rapport aux solutions de datacenter traditionnelles. Alors que le besoin de HPC continue de croître dans de nombreuses industries (banque, pharmaceutique, animation 3D, etc.), le marché de Qarnot se développera considérablement en Europe. »Jusqu’à présent, la société a développé des réchauffeurs informatiques QH-1 pour les bâtiments, QB-1 chaudières numériques pour l’eau et racks informatiques QS-1 pour les entrepôts. L’activité dessert trois grandes banques françaises: BNP Paribas, Société Générale et Natixis. À travers le pays, près de 1 000 logements sociaux sont chauffés par Qarnot. Fondée à Montrouge en 2010, la société utilisera les nouveaux financements pour «un plan de recrutement ambitieux», en se concentrant sur les rôles informatiques pour la R&D et les rôles commerciaux pour diversifier la clientèle actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *