La startup française de technologie du cannabis Rainbow lève 1 million d’euros pour lancer deux nouvelles marques

La startup française de technologie du cannabis Rainbow a clôturé un tour de table d’un million d’euros auprès d’investisseurs privés pour s’attaquer au problème du siècle: le stress. Avec les fonds, Rainbow (site Web à venir) lance deux marques de bien-être au Royaume-Uni et en France, Kaya et Peace & Skin (site à venir bientôt) pour détendre les gens grâce aux vertus du chanvre et d’autres plantes adaptogènes.

Fondé en 2019, ce projet ambitieux a été mis en place par une équipe diversifiée avec une gamme de succès déjà à son actif. L’équipe comprend Emmanuel Jesberger, Gaétan Laederich et Camille Brocco (le fondateur de Vaïvaï, l’entreprise qui a apporté l’eau de coco en France), Ludovic Rachou (le fondateur des marques de confiserie innovantes One Gum et Bonsaï), et Alison Ouvrier-Neyret (a docteur en pharmacie, qui a développé un certain nombre de marques de cosmétiques).

Utilisant un produit écologique, peu gourmand en eau et sans pesticides, cultivé à 45 minutes de Paris, Rainbow entend également contribuer à faire évoluer son statut juridique. Les marques qu’ils lancent maintenant sont Kaya et Peace & Skin. Kaya utilise le CBD pour aider les gens à lutter contre le stress au quotidien avec des formules naturelles adaptées à toutes les situations, dans des produits comme le chewing-gum, les bonbons, etc. Peace & Skin aide les gens à lutter contre les effets du stress sur la peau, avec un chanvre relaxant et bio à base de plantes et adaptogène, disponible à partir de septembre.

Les fonds pour ce tour proviennent d’investisseurs privés de renom tels qu’Alexis de Galembert (La Fabrique Cookies), Augustin Paluel Marmont (Michel et Augustin) et Yan Hascoët (Chauffeur privé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *