La startup espagnole de livraison de fleurs Colvin lève 14 millions d’euros pour renforcer sa présence en Allemagne …

La start-up barcelonaise Colvin, qui mène la révolution dans le secteur des fleurs et des plantes en créant l’un des premiers réseaux sans intermédiaires, a clôturé un cycle de financement de série B d’un montant de 14 millions d’euros. L’opération était dirigée par le fonds d’investissement italien Milano Investment Partners (MIP), et a également participé à P101 sgr et Samaipata.

Ce nouvel investissement permettra à Colvin d’élargir ses équipes dédiées à la technologie et aux affaires dans le but de consolider la mutation d’un secteur d’une valeur de 100 milliards d’euros par an. En outre, Colvin renforcera la pénétration de la marque sur les marchés existants, principalement en Allemagne, et se développera dans la catégorie des usines.

«Actuellement, 65% du commerce mondial des fleurs et des plantes passe par la vente aux enchères néerlandaise, un modèle traditionnel très fragmenté, qui a finalement un impact sur le prix et la qualité du produit. Chez Colvin, nous cherchons à améliorer le secteur à partir de zéro et ce nouveau cycle de financement nous permettra de consolider le modèle de vente et d’achat de fleurs sans intermédiaires. Nous le ferons en investissant dans une technologie qui permet de numériser les processus et d’optimiser les opérations du producteur à tout acheteur », déclare Andrés Cester, PDG et co-fondateur de Colvin.

La croissance de l’entreprise au cours des derniers mois a montré que le modèle commercial présenté par Colvin est solide. Depuis sa création en 2017, l’entreprise travaille sur un projet de rupture qui vise à désintermédier le secteur du début à la fin – des agriculteurs aux ventes en ligne. L’objectif principal est d’atteindre une meilleure efficacité d’approvisionnement, des prix plus compétitifs et, surtout, une meilleure qualité des produits. Jusqu’à présent cette année, les ventes mondiales de Colvin ont quadruplé par rapport à la même période de l’année dernière, atteignant même des volumes de livraison de 1 million d’euros en une seule journée.

Cette tendance positive se maintient et devrait être une année de croissance. Cela montre un changement solide dans la tendance de consommation des utilisateurs à la recherche de solutions numériques pour acheter et envoyer des fleurs pour rester en contact avec leurs proches. Le secteur mondial devrait atteindre une valeur de 120 milliards d’euros d’ici 2027.

«Colvin découle du changement. Nous avons choisi le nom de Claudette Colvin, la première femme afro-américaine qui s’est levée pour défendre les droits humains des Afro-Américains aux États-Unis. Cette représentation de Claudette, un changement de société, nous donne la force et le sens de continuer à travailler pour améliorer la vie des gens dans notre communauté, améliorer la vie des producteurs et créer des moments de bonheur chez nos utilisateurs grâce à nos produits tout en restant en contact avec leur des êtres chers d’une manière spéciale », a déclaré Sergi Bastardas, COO et co-fondateur de Colvin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *