La start-up de Calgary Deepwater Farms s’associe à la Calgary Co-op

Les acheteurs de la coopérative de Calgary verront bientôt de nouveaux produits arriver en magasin en mars.

La coopérative de vente au détail a établi un partenariat avec la start-up de Calgary Deepwater Farms pour apporter les légumes et les poissons de la ferme aquaponique à leurs 15 magasins à travers la ville.

Deepwater Farms a été créé pour la première fois en 2018 en tant que première ferme aquaponique de Calgary, combinant des animaux aquatiques avec des plantes pour créer un système en boucle fermée qui est bénéfique à la fois pour les légumes verts qu’ils cultivent et les poissons qu’ils élèvent.

Voir également:

Ceux qui fréquentent certains des restaurants préférés de Calgary ont peut-être déjà essayé certains des produits de Deepwater Farm, selon un communiqué de la société.

«Deepwater Farms approvisionne les meilleurs restaurants de l’Alberta en légumes frais locaux depuis 2018. L’an dernier, nous avons commencé à vendre à des hôtels haut de gamme à Banff et à Lake Louise, mais le lancement de nos verts Deepwater Farms à Calgary Co-op a été un objectif pour depuis le lancement de la société », a déclaré Paul Shumlich, fondateur et PDG de Deepwater Farms.

«Travailler avec Calgary Co-op nous permettra de transformer la façon dont les Calgariens perçoivent la nourriture.»

Le premier produit sur les tablettes de la coopérative de Calgary sera le Baby Kale Mix de la ferme, qui est utilisé dans les restaurants comme Model Milk, Hotel Arts et Shokunin.

Bien qu’aucune autre annonce n’ait été faite concernant l’augmentation de la variété des produits offerts dans les coopératives, le communiqué note que d’autres devraient arriver dans les rayons d’ici quelques mois.

«Le potentiel de ce partenariat est énorme. Nous commençons avec le bébé chou frisé, mais il n’y a aucune raison pour laquelle nous ne pourrions pas commencer à servir notre bar immédiatement « , a déclaré Shumlich dans le communiqué.

«Imaginez – l’Alberta est aussi célèbre pour le bar que pour le bœuf!»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *