[Startup Bharat] La startup de voyages éducatifs basée à Gangtok, Invacations, vise une «Inde inclusive»

Invacations, basé à Gangtok, combine voyage et éducation

Le plus souvent, le nord-est de l’Inde a tendance à être considéré comme disparate de l’Inde. Entrepreneur Edtech Dewaker Baset, 36 ans, ressentait la même chose pour son État d’origine, le Sikkim.

« Il y a des années, le ministère du Tourisme, gouvernement de l’Inde, a publié une annonce intéressante mais intrigante qui disait » L’Inde et son nord-est « . La seconde moitié de l’annonce a mis en évidence une exclusivité distincte de l’idée du Nord-Est », dit Dewaker.

Il s’est rendu compte qu’une «sorte de pont» était nécessaire pour relier le Nord-Est au reste de l’Inde. Et c’est ainsi que la graine de Invacations a été planté.

Basé dans la capitale du Sikkim, Gangtok, Invacations est un démarrage de voyages éducatifs qui relie les étudiants des instituts à travers le pays avec le nord-est de l’Inde, et vice-versa.

«Nous nous sommes efforcés de travailler avec des établissements d’enseignement et de jeunes esprits dans le but que les étudiants de l’Inde continentale et du nord-est se comprennent mieux et progressent vers l’idée d’une Inde inclusive», dit Dewaker.

Invacations a été enregistrée en tant qu’entité il y a six mois et a obtenu une licence commerciale du gouvernement de l’Inde.

Le moment Eurêka

Dewaker est un diplômé en journalisme de l’Université de Bangalore et a précédemment travaillé comme rédacteur en chef dans un magazine pharmaceutique. Il a plus de 10 ans d’expérience en tant qu’entrepreneur éducatif. En 2009, il a fondé société collaborative edtech 24hours Inspired.

Dewaker Baset, fondateur d’Invacations

Lors de son démarrage précédent, Dewaker s’engageait dans un plate-forme d’exposition des étudiants appelée «Connecting Champions». Dans le cadre du programme annuel, 24hours Inspired emmènerait des étudiants méritants des écoles publiques et privées du Sikkim, dans différentes parties du pays pour des voyages d’exposition des étudiants.

En juillet 2019, Dewaker a démissionné de 24hours Inspired et a commencé Invacations. Il a auto-financé la startup avec un investissement initial de Rs 2,5 lakh.

La startup a actuellement cinq employés et compte passer à 30 à la fin de cet exercice.

L’éducation par le voyage

«Étant dans l’espace d’accueil et d’éducation, nous avons intégré les voyages et l’apprentissage», explique Dewaker.

Cependant, le voyage n’était pas une partie de gâteau.

Situé dans un coin du pays, il était initialement difficile pour le fondateur de se connecter avec les nouveaux établissements d’enseignement et leur expliquer le modèle.

«Au cours des six derniers mois, nous avons brisé beaucoup de glace et rugissons pour grandir au cours du prochain exercice», dit-il.

Invacations cible les établissements d’enseignement pour ses clients. Elle a acquis ses premiers clients par le bouche à oreille. Au cours des six derniers mois, la startup s’est engagée avec plus de 35 établissements d’enseignement à travers le pays, et effectué des voyages dans Sikkim, Gujarat, Kerala, Orissa, et Bengale-Occidental.

Il offre développement d’itinéraires personnalisés, soutien logistique et d’accueil de bout en bout, et jeux et activités personnalisés. Le prix facturé pour chaque étudiant varie d’un package à l’autre, mais le coût moyen est de Rs 10,000 à Rs 12,000 par élève, pour un voyage de cinq jours.

«Nous fournissons des services à valeur ajoutée par le biais d’interventions d’apprentissage par l’expérience aux étudiants des écoles et des collèges», explique Dewaker.

Invacations propose des «activités négociables et non négociables» pendant les voyages. Les activités non négociables comprennent sensibilisation interculturelle. Les négociables sont activités culturelles et d’apprentissage.

Invacations organise plusieurs activités pour les étudiants.

Lors d’un récent voyage à Orissa, les étudiants se sont livrés à des activités de nettoyage des plages. De même, lors d’un autre voyage, des étudiants en botanique d’Assam ont été emmenés au Botany Research Center au Sikkim pour une intervention d’apprentissage.

Depuis sa création, Invacations a réussi à briser le Rs 50 lakh marque et vise à toucher Rs 2,5 crore dans la prochaine année.

Selon Dewaker, les bénéfices d’exploitation se situent entre 15 et 18 pour cent.

«Actuellement, nous réinjectons tous les investissements dans l’entité. Au cours des trois prochaines années, nous avons l’intention de nous développer, puis d’aller sur le marché pour de nouvelles extensions », a déclaré Dewaker.

Le marché du voyage

L’industrie indienne du tourisme et de l’hôtellerie est devenue l’un des principaux moteurs de la croissance du secteur des services en Inde. Selon le Forum économique mondial, l’Inde s’est classée 34e dans le rapport sur la compétitivité des voyages et du tourisme.

L’IBEF indique que la contribution directe du tourisme et de l’hospitalité au PIB devrait passer de 76,65 milliards de dollars en 2017 à 148,20 milliards de dollars en 2027.

cependant, le tourisme éducatif est un concept relativement nouveau en Inde.

Des joueurs comme Varnaaz Technologies et TheModernClassroom se spécialisent dans les voyages éducatifs et créent des expériences d’apprentissage uniques pour les étudiants. Il existe également de nombreux voyagistes basés dans le Nord-Est, qui se concentrent sur les forfaits pour les clients.

Cependant, ce qui distingue Invacations de son se concentrer sur les établissements d’enseignement.

«Nous nous concentrons résolument sur les voyages d’exposition des étudiants à valeur ajoutée dans le Nord-Est. Nous offrons aux étudiants une exposition culturelle, améliorant l’expérience », explique Dewaker.

«La plupart des étudiants qui se rendent au Sikkim et dans le nord-est disent qu’ils ne savaient pas à quel point cette partie de leur pays est magnifique et qu’il y avait tellement de mythes qui ont été brisés. C’est le plus gros coup de pied pour nous. Même si nous réussissions à 10% dans ce voyage, nous aurions accompli notre mission », explique Dewaker.

Invacations est actuellement en pourparlers avec les gouvernements des États pour un programme d’engagement des enseignants.

(Sous la direction de Teja Lele Desai)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *