N’ont pas repris 50% du capital de la start-up pharmaceutique, précise Ratan Tata

N’ont pas repris 50% du capital de la start-up pharmaceutique, précise Ratan Tata & nbsp

Points saillants

  • eshpande, fondateur et PDG, a confirmé vendredi 7 mai que Tata avait investi dans son entreprise
  • Le générique Aadhaar fournit des médicaments contre le diabète et l’hypertension
  • Tata a précisé que bien qu’il ait investi dans la startup de Deshpande, il n’a pas acheté une participation de 50%

New Delhi: L’un des industriels les plus respectés de l’Inde, Ratan Tata a récemment pris une participation dans «Generic Aadhar», une chaîne de vente au détail de pharmacie unique promue par Arjun Deshpande, 18 ans. Alors que les nouvelles commençaient à circuler, des rapports ont fait surface qui affirmaient que le président émérite de Tata Sons avait pris 50% du capital de la startup.

Cependant, Tata a précisé que bien qu’il ait investi dans la startup de Deshpande, il n’a pas acheté une participation de 50%. Il a tweeté: « Aussi heureux que je sois de soutenir cette entreprise, il s’agit d’un investissement symbolique minoritaire. Je n’ai pas acheté 50% du capital de la société. »

Notez que Deshpande, fondateur et PDG, a confirmé vendredi 7 mai que Tata avait investi dans son entreprise. Cependant, il a refusé de divulguer le montant de l’accord. Il a en outre déclaré que l’industriel avait écouté attentivement sa proposition il y a trois ou quatre mois et était intéressé à s’associer et à le guider dans la gestion de l’entreprise. Deshpande a déclaré: «Lorsque Ratan Tata a pris connaissance du plan d’affaires, il a décidé de faire partie de cette mission à titre personnel et d’aider le générique Aadhaar à atteindre tous les Indiens.»

Pour ceux qui ne le savent pas, le générique Aadhaar fournit des médicaments contre le diabète et l’hypertension. Il commencera bientôt à proposer également des médicaments contre le cancer à des tarifs bien inférieurs au prix du marché. La société a un lien avec quatre fabricants certifiés OMS-GMP à Palghar, Ahmedabad, Pondichéry et Nagpur.

Depuis qu’il a raccroché ses bottes à Bombay House, Tata, 82 ans, a investi dans plus d’une douzaine de startups en devenant un investisseur dans des sociétés new-age comme NestAway, CureFit, Lenskart, etc. En fait, il a été l’un des premiers bailleurs de fonds d’Ola et Paytm depuis 2015, date à laquelle il a investi dans ces sociétés à titre personnel. Le premier investissement de Tata dans le commerce électronique était dans Snapdeal.

Certains de ses autres investissements majeurs dans l’espace de démarrage incluent la startup de fitness CureFit, le météorologue ClimaCell, le portail automobile CarDekho, le magasin de meubles en ligne UrbanLadder, le détaillant de lunettes Lenskart, la plateforme de location de maisons NestAway et la plateforme de soins en ligne Dogspot. Il a révélé plus tôt qu’il était devenu un investisseur en démarrage par accident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *