La start-up de jumelage d’investisseurs Unicorn Nest a publié une base de données de 26 000 VC

Unicorn Nest, une plate-forme d’origine ukrainienne qui associe des startups et des investisseurs à l’aide d’algorithmes d’intelligence artificielle, a publié une base de données qui contient des informations structurées sur plus de 26000 fonds VC à travers le monde afin de soutenir les efforts de collecte de fonds des entrepreneurs durement touchés par l’épidémie de coronavirus. La liste – distribuée dans un énorme fichier Excel – contient également des données sur les personnes clés au sein des fonds, ainsi que des modèles de composition d’adresse e-mail pour certains d’entre eux.

« En période de crise COVID-19, nous avons décidé de partager gratuitement certains éléments de notre ensemble de données avec la communauté des startups », a écrit l’équipe de la startup dans un article de lancement sur Product Hunt. « Nous supposons que ce fichier vous fera économiser des dizaines d’heures que vous auriez auparavant consacrées à la recherche et à la collecte d’informations sur des investisseurs potentiels. »

En plus des données de base sur les sociétés de capital-risque et les gestionnaires de fonds, la base de données comprend un certain nombre de points de données tels que les fonds avec lesquels le capital-risque en question co-investit le plus souvent ou si le pays du fonds coïncide avec sa géographie d’investissement.

Unicorn Nest fournit gratuitement l’ensemble de données avec un certain nombre de conditions, notamment le fait qu’il ne peut pas être utilisé à des fins de recherche universitaire ou à des fins commerciales.

La startup elle-même utilise une version encore plus sophistiquée de la base de données pour faire correspondre les startups avec des «investisseurs parfaits». Sur sa plateforme, une startup peut remplir un court sondage et obtenir une liste d’investisseurs correspondants sélectionnés par l’IA de Unicorn Nest. Les utilisateurs peuvent soit payer 5 $ par requête (le montant devrait passer à 50 $ le 30 avril) ou faire passer le mot sur le service sur LinkedIn ou Twitter.

Crédit d’image: Claudio Schwarz sur Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *