La nouvelle startup de Ray Ozzie lève des millions pour la connectivité 5G

L’entrepreneur technologique Ray Ozzie en 2014. (AP Photo/Jeff Chiu)AP/Associated Press

Le logiciel Lotus Notes de Ray Ozzie est arrivé juste à temps pour prendre en compte l’essor du courrier électronique d’entreprise dans les années 1980. Aujourd’hui, l’entrepreneur et ancien architecte logiciel en chef de Microsoft a levé des fonds pour sa dernière startup, Blues Wireless, qui tente de conquérir le marché de la 5G à un stade précoce.

La société basée à Boston a annoncé lundi avoir levé 22 millions de dollars de nouveaux financements auprès des sociétés de capital-risque Sequoia Capital et XYZ Venture Capital, ainsi que de l’ancien dirigeant de Stripe Lachy Groom et du cofondateur de Microsoft Bill Gates.

Blues Wireless vend une carte de circuit imprimé à 49 $, surnommée la Notecard, que les clients peuvent ajouter à toutes sortes d’équipements pour collecter des données via une connexion aux réseaux sans fil 5G. Le dispositif pourrait être utilisé pour ajouter la capacité de surveillance à distance d’un système CVC sur le toit ou d’un équipement d’irrigation dans un champ agricole, par exemple.

Les opérateurs sans fil comme Verizon, AT&T et T-Mobile ont déployé des réseaux 5G au cours des dernières années pour fournir des vitesses de connexion 10 à 100 fois plus rapides que les anciens réseaux. Mais la 5G permet également beaucoup plus de connexions à chaque cellule sans fil, ouvrant la porte à la collecte de données à partir de capteurs connectés à toutes sortes de machines, une tendance appelée Internet des objets ou IoT. Le marché des appareils IoT 5G pourrait atteindre 10 milliards de dollars d’ici 2030, selon un rapport publié l’an dernier par McKinsey.

Cela a déclenché une course pour offrir des appareils de connectivité comme Notecard de Blues Wireless. Les opérateurs développent également des offres IoT, avec des sociétés technologiques telles que Qualcomm et Ericsson et d’autres startups telles que EdgeQ et Particle.

Ozzie a bon espoir que l’équipement Blues prolifère malgré la concurrence. « Ce financement, combiné à notre équipe et à nos investisseurs de classe mondiale, contribuera à accélérer nos progrès vers la connexion de milliards d’actifs distants de clients au cloud », a-t-il déclaré dans un communiqué.

La société a initialement levé 11 millions de dollars en mars 2020 auprès d’investisseurs, dont Gates. Ozzie a vendu ses deux précédentes startups à Microsoft, Groove Networks en 2005 et Talko en 2015. Ozzie a passé près de six ans chez Microsoft en tant qu’architecte logiciel en chef, à partir de 2005 lorsque Gates a abandonné le rôle pour se concentrer sur sa fondation.

Aaron Pressman peut être contacté à [email protected] Suivez-le sur Twitter @ampressman.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *