La startup grecque TileDB lève 15 millions de dollars

Trois ans seulement après sa création, TileDB, détenue par l’entrepreneur grec Stavros Papadopoulos, a réussi à lever 15 millions de dollars auprès d’investisseurs grecs et étrangers. Le cycle de capital-risque de série A est l’une des plus importantes injections de capital-risque réalisées par une nouvelle entreprise grecque, démontrant la croissance spectaculaire de la société d’analyse de données appartenant à des grecs – basée à Cambridge, dans le Massachusetts -.

L’un des investisseurs est le fonds américain Two Bear Capital, géré par Mike Goguen, ancien associé commandité de Sequoia Capital, un fonds connu pour ses investissements dans certaines des plus grandes entreprises technologiques du monde. Nexus Venture Partners, Intel Capital et Big Pi Ventures basés en Grèce ont également investi.

«La valeur de l’entreprise en seulement quelques mois s’est multipliée par rapport à la dernière ronde de financement par capital-risque. Cela prouve les progrès massifs de l’entreprise ainsi que la valeur du produit unique qu’elle propose. La croissance de la société confirme la confiance que nous avons manifestée envers l’équipe de Papadopoulos », a déclaré Markos Veremis, président d’Upstream et partenaire de Big Pi Ventures.

«Aujourd’hui, les entreprises et les organisations sont submergées par une grande quantité de données qu’elles souhaitent analyser; soit pour augmenter la productivité, soit à des fins scientifiques. Ce qui rend TileDB unique, c’est qu’il peut gérer des mégadonnées complexes telles que la génétique, l’imagerie satellite, la vidéo ou les séries chronologiques, des choses que les bases de données conventionnelles ne peuvent pas traiter. Nos clients sont principalement des entreprises qui gèrent des données génétiques comme Helix ou l’initiative Chan Zuckerberg. Nous travaillons également avec des opérateurs de satellites comme Capella Space.

«J’ai fait la première version du logiciel pendant mon séjour chez Intel puis au MIT, où j’ai travaillé comme chercheur entre 2014-17. Parce que le logiciel avait été utilisé par des entreprises pour la recherche génétique, nous avons décidé en mai 2017 de créer une spin-off. Suite à cela, Intel Capital a investi dans le premier tour, et continue de le faire, tandis qu’un professeur et collègue du MIT a rejoint le conseil d’administration », explique Papadopoulos.

Il ajoute que les 15 millions de dollars aideront TileDB à accroître son marketing et ses ventes, à améliorer sa stratégie d’entreprise et à augmenter le financement destiné aux équipes de R&D, tant aux États-Unis qu’en Grèce. «Depuis 2017, TileDB compte 12 employés, huit aux États-Unis et quatre en Grèce. Avec cet investissement, notre objectif est d’atteindre 40 d’ici 2021, dont 15 en Grèce », explique Papadopoulos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *