Des incubateurs de startups vont apparaître dans toutes les écoles d’ingénieurs du gouvernement | Lucknow News – Times of India

Lucknow : Pour promouvoir le talent entrepreneurial et offrir aux étudiants un écosystème de startups, le gouvernement de l’UP a décidé de mettre en place des incubateurs dans les 15 écoles d’ingénieurs du gouvernement. Une somme de Rs 22,6 crore a été sanctionnée pour cela. Les instituts recruteront des responsables d’incubation pour diriger les activités des centres. Un pôle d’innovation sera également établi à l’Université technique Dr APJ Abdul Kalam. Selon le secrétaire à l’enseignement technique et professionnel Alok Kumar, la politique de démarrage du gouvernement de l’État met l’accent sur la mise en place de pôles d’innovation et d’incubateurs ainsi que de centres d’excellence pour promouvoir la culture de démarrage dans l’État et créer un écosystème pour l’innovation. Dans le cadre de la politique, l’objectif est d’établir 20 incubateurs sous la direction du département de l’enseignement technique. Tous les incubateurs seront liés au pôle d’innovation à venir à l’AKTU sur le modèle du spoke-hub. Le montant de 22,6 crores de roupies, sanctionné par le Fonds d’examen d’entrée de l’État, est destiné à la création, à l’infrastructure de base et à l’exploitation des 15 centres d’incubation dans les collèges d’ingénierie gouvernementaux et le pôle d’innovation de l’AKTU, a déclaré Kumar. Il a ajouté que l’Institut indien de technologie de Kanpur a accepté de s’associer au département d’enseignement technique pour orienter la faculté en charge de ces instituts. « Le programme commence ce mois-ci », a déclaré Kumar. Les 15 écoles d’ingénieurs du gouvernement où seront mis en place des centres d’incubation sont celles d’Ambedkar Nagar, d’Azamgarh, de Bijnor, de Kannauj, de Mainpuri, de Sonbhadra et de Banda. La liste comprend également l’IET Lucknow, le BIET Jhansi, l’UPTTI Kanpur, la faculté d’architecture de l’AKTU, le Center for Advanced Studies de l’AKTU, l’UID Noida, l’AITH Kanpur et le KNIT Sultanpur. Les collèges recevront une aide pendant les cinq premières années pour employer les ressources humaines nécessaires à l’exécution des travaux des incubateurs/pôles d’innovation et des séminaires, ateliers, activités de formation et de sensibilisation, et pour l’exploitation des machines et du matériel. Une assistance ponctuelle sera disponible pour l’achat de logiciels et autres. Ces centres, a déclaré Kumar, fourniront un soutien écosystémique complet aux startups technologiques, où des idées innovantes sont générées, nourries et positionnées pour le développement d’entreprises durables. Ceci, à son tour, offrira des opportunités d’emploi aux jeunes. « L’entrepreneuriat a été l’un des principaux domaines d’intervention du gouvernement de l’UP. Le gouvernement met en place des centres d’incubation pour faciliter les startups dans une majorité d’universités et de collèges », a conclu Kumar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *