Dealroom, première plateforme de recherche de startups en Europe, lève 2,75 millions d’euros Série A

La célèbre plateforme de recherche Dealroom a annoncé ce matin une levée de fonds de série A de 2,75 millions d’euros, co-dirigée par Shoe Investments et Knight Venture Capital. Le financement soutiendra l’expansion internationale continue de l’entreprise en Europe et au-delà, notamment en effectuant des recrutements clés sur ces marchés.

Si vous travaillez dans le monde des startups ou dans le secteur de l’investissement, Dealroom sera déjà sur votre radar. Fondée en 2013, Dealroom est une plate-forme de données et de logiciels basée à Amsterdam, qui montre une intelligence mondiale sur les startups, l’innovation et l’investissement en capital-risque. Dealroom est utilisé par tous les acteurs de la startup et de l’industrie technologique pour rechercher et comparer les caractéristiques de performance des entreprises innovantes, extraire des rapports et suivre les tendances de l’industrie. Ses rapports sont devenus la référence dans le paysage des startups européennes, ayant fait l’objet de publications majeures telles que The Economist, le Financial Times, la BBC, le New York Times et le Washington Post. Aujourd’hui, Dealroom a constitué une communauté de 30 000 utilisateurs enregistrés et actifs, et bénéficie de la confiance de centaines de clients payants, y compris des entreprises de classe mondiale (Google, Stripe, EY, Deloitte, Amazon) et des sociétés de capital-risque de premier plan (Sequoia, Insight Partenaires, LocalGlobe, Accel Partners).

La plateforme Dealroom est gérée à l’aide d’une combinaison de recherche manuelle et d’outils automatisés, qui intègrent l’IA, le traitement du langage naturel, la science des données et les API. En travaillant ensemble, ces éléments identifient et traitent les informations et les informations pertinentes de l’entreprise en temps réel. Forte de l’expertise d’acteurs externes tels que les gouvernements, les hubs et les VC, Dealroom a créé un réseau et une interface de gestion des données qui fournissent des informations précieuses à toute personne travaillant dans l’industrie.

«Nous avons passé les six premières années à perfectionner notre méthodologie, notre technologie et nos relations pour faire de Dealroom la principale ressource de données et de recherche sur la technologie européenne», a déclaré Yoram Wijngaarde, fondateur et PDG de Dealroom. «Maintenant que nous sommes bien établis, nous sommes ravis d’utiliser ce financement pour faire des embauches clés, étendre nos capacités de données, forger de nouveaux partenariats et continuer à bâtir des communautés avec les gouvernements locaux et d’autres acteurs clés de l’écosystème.»

En plus de ses utilisateurs quotidiens, tels que les fondateurs et les VC qui cherchent à comparer les startups à travers l’Europe, Dealroom fournit aux gouvernements et à 15 hubs européens des solutions entièrement gérées en marque blanche pour comprendre, accéder et communiquer des informations et des données sur leur écosystème. Aujourd’hui, plusieurs écosystèmes européens dont le Royaume-Uni (Tech Nation), la France (La French Tech), Berlin (Sénat), les Pays-Bas (TechLeap), Amsterdam (StartupAmsterdam) et plus d’une douzaine d’autres hubs à travers l’Europe travaillent avec Dealroom de cette manière.

Diederik Ingen Housz, associé directeur chez Knight Venture Capital, a déclaré: «Suite à notre investissement initial en décembre 2017, nous avons regardé Dealroom exécuter ses plans avec une grande précision et nous étions impatients de continuer à soutenir l’entreprise dans sa prochaine phase de croissance»,

Ronald van der Heijde, directeur général de Shoe Investments, a également déclaré: «Nous avons observé la valeur que Dealroom apporte aux sociétés de capital-risque et aux entreprises à la recherche des entreprises les plus prometteuses du monde, des gouvernements qui doivent comprendre les données sur leur écosystème et des fondateurs et les entrepreneurs en Europe qui ont besoin d’un soutien local et privé. Nous sommes impatients de travailler avec Dealroom alors qu’il continue de se développer ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *