La startup qui vend des smartphones reconditionnés vise à conquérir 10% du marché des smartphones en …

Une start-up qui vend des smartphones reconditionnés vise à conquérir 10% du marché des smartphones en Roumanie

Une start-up roumaine qui vend des smartphones haut de gamme reconditionnés vise à atteindre 10% du marché des smartphones en Roumanie et à devenir un acteur régional en Europe de l’Est, selon son co-fondateur Grégoire Vigroux, entrepreneur et business angel français vivant en Roumanie.

La startup roumaine fenix.eco a lancé sa boutique en ligne le lundi 6 avril. Fenix.eco compte actuellement dans son offre plus de 20 modèles de smartphones haut de gamme reconditionnés, qui coûtent en moyenne 50% de moins que les nouveaux.

«Fenix.eco est une boutique en ligne pour les acheteurs intelligents. Sans compromis sur la qualité, nos clients économisent en moyenne 50% par téléphone. Nous avons intégré les principes de l’économie circulaire dans notre modèle d’entreprise, ce qui rend notre solution encore plus attrayante en ces temps difficiles », a déclaré Serial Entrepreneur et Business Angel Grégoire Vigroux, qui a investi 200 000 EUR dans fenix.eco et a cofondé l’entreprise avec l’ancien directeur d’Amazon Adrien Arnoux.

Fenix.eco vise à offrir aux consommateurs de nombreux avantages d’acheter un nouveau smartphone, y compris l’expérience client, la qualité et la garantie, mais au prix d’un modèle d’occasion. La boutique en ligne vend des smartphones Apple, Samsung et Huawei âgés de 12 à 36 mois, qui sont nettoyés par des professionnels et entièrement remis à neuf par un partenaire certifié ISO.

Tous les téléphones sont vendus avec une garantie de 12 mois. Les acheteurs à travers la Roumanie reçoivent leur colis dans les 24 à 48 heures suivant leur commande. Outre le téléphone remis à neuf, la boîte scellée contient des accessoires, y compris un nouveau câble et de nouveaux casques.

«En plus d’être un choix économique pour les acheteurs, fenix.eco est également une option attrayante pour ceux qui se soucient de l’environnement. Fabriquer un nouveau smartphone est un désastre pour la planète: il nécessite 13 tonnes d’eau, produit 55 kg de CO2e et utilise jusqu’à 35 kg de matières premières! » a ajouté l’entrepreneur français.

Le marché mondial des smartphones d’occasion devrait passer de 27 milliards USD en 2019 à 67 milliards USD en 2023, selon IDC. Bien que relativement nouveaux en Europe de l’Est, les smartphones reconditionnés sont un choix populaire en Europe de l’Ouest. En France et en Allemagne, ils représentaient plus de 10% du marché en 2019.

«Près de 5 millions de smartphones sont vendus en Roumanie chaque année. Notre ambition à long terme est de conquérir 10% de ce marché, ce qui équivaut à vendre 500 000 téléphones par an. C’est notre plan uniquement pour la Roumanie. Nous sommes actuellement en pourparlers avec des investisseurs pour étendre fenix.eco à trois autres pays d’Europe de l’Est en 2021 », a déclaré Vigroux.

Gregoire Vigroux, basé à Bucarest, a investi dans 12 startups en Roumanie et a lancé jusqu’à présent 5 entreprises par lui-même. La plus grande entreprise qu’il a cofondée est TELUS International Europe (anciennement CallPoint), une société d’impartition qui emploie actuellement 5 000 membres en Bulgarie et en Roumanie.

Vigroux est également actionnaire de la société propriétaire du site Romania-Insider.com.

[email protected]

(Source photo: gracieuseté de l’entreprise)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *