La startup de technologie RH Advantage Club obtient 3,3 millions de dollars supplémentaires de Jetty Ventures et d’autres

La startup HR-tech Advantage Club a annoncé lundi avoir levé 3,3 millions de dollars (Rs 24,4 crore) auprès de Jetty Ventures, Earlsfield Capital et SMC Advisors, entre autres.

Cela s’ajoute aux 1,7 million de dollars que la startup basée à Gurugram avait collectés auprès de Y Combinator, Broom Ventures, Kunal Shah, fondateur de Cred et d’autres en août, a déclaré Advantage Club dans un communiqué.

Fondé en 2014 par Sourabh Deorah (PDG) et Smiti Deorah (COO), Advantage Club est une plateforme de récompenses et de reconnaissance des employés en ligne qui cherche à numériser tous les besoins des employés sous un même toit. La société, exploitée par Work Advantage Pvt Ltd, dessert actuellement plus de 370 entreprises dans plus de 60 pays. Il se concentre actuellement sur les régions de l’Inde, de l’Asie du Sud-Est, du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) et estime la taille du marché à 13 milliards de dollars.

Sourabh Deorah a déclaré que la société utilisera les nouveaux capitaux pour renforcer sa présence internationale et pour embaucher pour gérer ses opérations mondiales.

Elle vise à embaucher des équipes de vente, de marketing et de technologie et augmentera son effectif de 70 à 170. La société prévoit également de continuer à investir dans l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (ML) pour améliorer ses offres de produits.

Smiti Deorah a noté que la valeur de la numérisation a considérablement augmenté à la suite de la pandémie de coronavirus.

« Le travail à domicile devenant de plus en plus normal, la collaboration transfrontalière au sein des entreprises s’est accrue et l’exigence d’engagement des employés est devenue véritablement mondiale. Nous continuerons à résoudre ce problème en créant des produits mondiaux destinés aux équipes RH du monde entier, entraînant une rétention et une productivité accrues. « , a ajouté Smiti Deorah.

Les startups opérant dans la plate-forme plus large des ressources humaines et de l’emploi du pays ont attiré des fonds de capital-risque.

Plus tôt ce mois-ci, Multiplier a levé 13,2 millions de dollars (environ Rs 99 crore) dans le cadre de son cycle de financement de série A dirigé par Sequoia Capital India.

Spottabl, une plate-forme d’embauche à pile complète compatible SaaS, a levé 3,5 crores de roupies (environ 450 000 $) auprès de Paradigm Shift VC, Binny Bansal, cofondateur de Flipkart et LetsVenture.

En septembre, la startup RH-tech Leena AI a levé 30 millions de dollars (environ Rs 222 crore) dans un cycle de financement de série B dirigé par Bessemer Venture Partners.

Le même mois, la plate-forme d’emploi Apna est devenue le dernier entrant dans la liste croissante des licornes indiennes après avoir levé 100 millions de dollars (Rs 734,7 crore) dans le cadre de son cycle de série C dirigé par l’investisseur existant Tiger Global Management.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *