Israel Discount Bank dit que l’application de paiement PayBox n’est pas affectée par le pliage des startups

Les utilisateurs de l’application de paiement PayBox exploitée par Israel Discount Bank Ltd. dimanche ont eu du mal à accéder à l’application et à la faire fonctionner, en raison d’une surcharge temporaire en raison de ce que le prêteur a dit être de « fausses nouvelles » qui appelaient les utilisateurs à retirer les soldes impayés du app.

«Amis, quiconque utilise PayBox, c’est le moment de retirer votre solde sur le compte. La société a annoncé sa liquidation », a déclaré un message WhatsApp largement diffusé.

Un utilisateur a déclaré que lorsqu’elle accédait à l’application pour retirer de l’argent qui lui avait été envoyé par d’autres, l’application lui demandait son code de sécurité et lorsque le code était entré, elle lui demanderait encore et encore le code de sécurité.

Recevez la start-up israélienne au quotidien par e-mail et ne manquez jamais nos meilleures histoires

Inscription gratuite

Le problème a été causé par les nombreux utilisateurs qui ont essayé d’accéder à l’application en même temps en réaction aux « fausses nouvelles », a déclaré Sarit Weiss, porte-parole de la banque.

« Au cours des dernières heures », les utilisateurs ont rencontré des problèmes avec l’application en raison du nombre élevé d’utilisateurs qui tentent d’y accéder, a déclaré Weiss au Times of Israel. Le problème s’atténuait déjà et la banque pense qu’il sera complètement résolu dans les prochaines heures, a-t-elle déclaré.

L’application de paiement, développée par la startup PayBox Payment Solutions, permet aux utilisateurs de transférer de l’argent vers des personnes et des groupes via leur smartphone. En 2014, Israel Discount Bank a acheté les droits d’exploitation de l’application à la startup, qui a déclaré plus tôt ce mois-ci qu’elle allait être liquidée, car elle n’avait pas levé les fonds nécessaires pour poursuivre ses opérations.

« Nous n’avons aucun lien avec la startup », a déclaré Weiss, soulignant que l’application continuerait de fonctionner comme d’habitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *