[Funding alert] La startup Fintech Fintso lève 2,6 millions de dollars en première ronde

La plateforme de gestion de patrimoine Fintso a augmenté 2,6 millions de dollars d’un ensemble d’investisseurs providentiels individuels, comprenant Rajeev Juneja (PDG de Mankind Pharma), Pratul Shroff (Fondateur d’eInfochips), Dilip Khandelwal (MD et chef de la technologie, Asie-Pacifique, Deutsche Bank), Piyush Gupta (Group CFO, HT Media), et quelques autres partenaires généraux des fonds de VC pour les consommateurs en Inde.

Selon la startup, ce capital sera utilisé pour construire un plate-forme de pointe qui aide les IFA (conseillers financiers indépendants) à entretenir les relations avec les clients, permettent des opérations fluides et les aident à améliorer leur productivité.

En dehors de cela, Fintso l’utilisera également pour renforcer ses opérations et ses équipes de service afin d’offrir un support en temps réel à son public.

Commentant l’investissement, George Mitra, co-fondateur et PDG de Fintso, m’a dit,

«Nous sommes extrêmement heureux d’avoir des investisseurs qui croient en ce que nous faisons et fournissent bien plus que du capital – en partageant leurs connaissances et leur expérience. Leur expérience dans le démarrage et la création d’entreprises et le fait d’être des professionnels qui dirigent de grandes organisations seront inestimables pour Fintso dans son parcours. »

L’équipe fondatrice de Fintso

Commencé il y a seulement trois mois, Fintso prétend être un PaaS basé sur les technologies avancées (Platform-as-a-Service) qui a été fondée par vétérans de l’industrie de la gestion de patrimoine George Mitra et Rajan Pathak.

La startup fournit une solution B2B2C à l’industrie de la gestion de patrimoine pour des solutions intelligentes et des services connexes aux acteurs de l’écosystème.

Piyush Gupta, directeur financier du groupe HT Media a ajouté: «En utilisant la« technologie avancée »et l’automatisation, Fintso tente de résoudre un véritable problème de non-normalisation et d’asymétrie de l’information dans le vaste espace de conseil financier. Le fait qu’il soit dirigé par une excellente équipe de professionnels ayant une vaste expérience dans le domaine, ainsi que des connaissances technologiques, est de bon augure. »

En se concentrant sur RPA (Robotic Process Automation), AI (Intelligence artificielle) et ML (Machine Learning), Fintso résout le manque de capacité d’un fournisseur de services financiers à étendre efficacement et de manière rentable ses services à un public plus large et dynamique.

La startup cible également les industriels et les intégrateurs verticaux pour leur offrir les avantages de la gestion de patrimoine. Il vise à permettre les acteurs numériques vont devenir omnicanal en leur permettant de présenter leur produits à un public plus large de manière efficace.

Parlant de la solution, Rajan Pathak, co-fondateur de Fintso, m’a dit,

«Les entrepreneurs financiers indépendants ont longtemps été le« pont de confiance »pour les clients, non seulement les épargnants existants mais aussi les nouveaux épargnants. Fournir des solutions à cet écosystème, pour les aider à en faire plus et à faire mieux, pour leurs clients, est le moyen le plus efficace d’aborder ce marché vaste, mais très fragmenté. L’utilisation de la fintech pour améliorer et augmenter leurs offres aidera en fin de compte les investisseurs individuels à répondre à leurs besoins de manière plus globale ».

Avant de fonder Fintso, George Mitra était le PDG d’Avendus Wealth, gérant un actif géré de 4 milliards de dollars. D’autre part, Rajan Pathak était le PDG de l’IFAN, gérant une équipe de plus de 1 300 conseillers indépendants qui ont conseillé des actifs de 500 millions de dollars.

(Édité par Saheli Sen Gupta)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *