Facebook mise sur les startups indiennes

Facebook prévoit de prendre des participations minoritaires dans plus de startups indiennes et d’accélérer son rythme d’investissements dans les sociétés new-age quel que soit le secteur.

Il s’agit d’une dérogation à la norme suivie par le géant des médias sociaux qui prend le contrôle majoritaire et les acquisitions à grande échelle.

Ajit Mohan, vice-président et directeur général de la société pour l’Inde, a déclaré au Times of India: «Il s’agit d’un programme indien extrêmement unique, dans lequel nous effectuons des investissements minoritaires conséquents. L’idée est d’accélérer encore plus. »

Il a ajouté que Facebook cherchait à prendre des participations dans des entreprises qui s’efforçaient d’apporter les avantages d’Internet aux petites villes.

Le financement de Facebook serait de l’ordre de 20 à 25 millions de dollars et se concentrerait sur les startups en démarrage, a ajouté le quotidien. Elle gère également son programme d’incubateurs pour les startups et s’est associée à des fonds de capital-risque tels que Fireside Ventures et SAIF Partners.

La société a jusqu’à présent traité avec trois startups en Inde. Son premier accord a été conclu en 2014 avec l’acquisition de la startup d’analyse des performances Little Eye Labs.

L’année dernière, il a acquis une participation minoritaire dans Meesho, une plateforme de commerce social, pour un montant non divulgué. Fondée en 2015, Meesho permet aux entrepreneurs de créer une entreprise en ligne. Il fournit aux petits entrepreneurs indépendants des produits et des outils pour démarrer, maintenir et développer leurs entreprises.

La plateforme de commerce social fournit un marché à trois voies permettant aux revendeurs, aux petites entreprises et aux micro-entrepreneurs à travers l’Inde de se connecter avec des acheteurs potentiels en utilisant les médias sociaux. La société compte plus d’un million de revendeurs sur sa plate-forme et une large base d’utilisateurs de langues régionales et beaucoup sont des femmes. C’est également l’une des plateformes de commerce social à la croissance la plus rapide.

La semaine dernière, Facebook a participé au tour de table de 110 millions de dollars dans la startup technologique Unacademy. General Atlantic, Sequoia India, Nexus Venture Partners, Steadview Capital et Blume Ventures étaient les autres sociétés qui ont participé à la ronde de financement.

Fondée en 2015, Unacademy offre un coaching en ligne pour divers examens compétitifs pour les étudiants et les candidats à un emploi. Il compte désormais plus de 10 000 enseignants inscrits et 13 millions d’utilisateurs. Il obtient plus de 140 millions de vues chaque mois sur tous ses canaux de distribution.

Pendant ce temps, le service de messagerie appartenant à Facebook WhatsApp prévoyait de déployer son bras de paiement numérique WhatsApp Pay. L’Inde est l’un des plus grands marchés pour Facebook et WhatsApp. Selon le cabinet d’études Statista, Facebook comptait environ 260 millions d’utilisateurs en Inde en janvier et WhatsApp comptait 400 millions d’utilisateurs. Facebook espère tirer parti de cette large base d’utilisateurs lors du déploiement de WhatsApp Pay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *